Matra Sports

Matra Sports est la branche sportive du constructeur automobile français Matra Automobiles (propriété du groupe industriel Matra), impliquée en compétition en Formule 1, Formule 2, Formule 3 et Sport-prototypes dans les années 1960 et 1970.

Pour les articles homonymes, voir Matra.
Matra Sports
Localisation Vélizy-Villacoublay, Yvelines, France
Dirigeants et pilotes
Directeur Marcel Chassagny
Ken Tyrrell
Directeur technique Bernard Boyer
Gérard Ducarouge
Pilotes Jean-Pierre Beltoise
Johnny Servoz-Gavin
Jackie Stewart
Henri Pescarolo
Chris Amon
Caractéristiques techniques
Châssis Matra
Moteurs Ford Cosworth, Matra,
Pneumatiques Dunlop, Goodyear
Résultats
Début Grand Prix de Monaco 1967
Dernière course Grand Prix des États-Unis 1972
Courses disputées 60
Points marqués 163
Titres constructeurs 1 (1969)
Titres pilotes 1 (1969)
Victoires 9
Podiums 21
Pole positions 4
Meilleurs tours en course 12

Historique

Une Matra MS650
La Matra MS80 de Formule 1, victorieuse du championnat 1969.

Matra Sports entre en Formule 1 en 1967 et devient champion du monde des constructeurs en 1969 grâce à Jackie Stewart, champion du monde au volant d'une Matra MS80 propulsée par le moteur V8 Cosworth. Au total la firme remporte onze courses de Formule 1.

Associées à Simca à partir de 1970, les Matra (sous le nom Matra Simca) se distinguent principalement dans les courses d'Endurance du WSC avec de nombreuses victoires en Sport-prototypes. Jean-Pierre Beltoise et Patrick Depailler remporte le Tour de France automobile 1970 sur Matra MS650 (de). Cette même année, Matra Sports participe à l'élaboration des prototypes Simca CG Proto MC.

L'ingénieur Georges Martin conçoit le moteur V12 Matra Sports[1],[2].

La légende de Matra en compétition automobile se fait aussi avec les victoires des Matra Simca MS670 aux 24 Heures du Mans 1972 (Henri Pescarolo - Graham Hill), 24 Heures du Mans 1973 (Henri Pescarolo - Gérard Larrousse) et 24 Heures du Mans 1974 (Henri Pescarolo - Gérard Larrousse). Matra Simca remporte le championnat du monde des marques en 1973 et 1974 (quinze victoires en trois saisons) puis se retire de la compétition en tant que constructeur.

La marque produit des moteurs pour l'écurie française de Formule 1 Ligier pendant trois saisons, de 1976 à 1978 puis quitte définitivement la Formule 1[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats de l'écurie Matra Sports en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Grands Prix disputés Points inscrits Classement
1967 Matra SportsMatra MS5 (en)
Matra MS7 (en)
Ford-Cosworth 4 en ligneDunlop
Goodyear
Jean-Pierre Beltoise
Johnny Servoz-Gavin
40Non classé
1968 Matra SportsMatra MS7 (en)
Matra MS11 (en)
Ford-Cosworth 4 en ligne
Matra V12
Dunlop
Goodyear
Jean-Pierre Beltoise
Henri Pescarolo
1289e
Matra InternationalMatra MS9 (de)
Matra MS10
Ford-Cosworth V8Dunlop Jackie Stewart
Johnny Servoz-Gavin
11453e
1969 Matra InternationalMatra MS10
Matra MS80
Matra MS84 (en)
Ford-Cosworth V8Dunlop Jackie Stewart
Johnny Servoz-Gavin
Jean-Pierre Beltoise
1166Champion
1970 Équipe Matra ElfMatra MS120Matra V12Goodyear Jean-Pierre Beltoise
Henri Pescarolo
13236e
1971 Équipe Matra SportsMatra MS120BMatra V12 MS71Goodyear Jean-Pierre Beltoise
Chris Amon
1097e
1972 Équipe Matra SportsMatra MS120C
Matra MS120D
Matra V12 MS72Goodyear Chris Amon11128e

Résultats en championnat du monde des voitures de sport

Résultats de Matra Sports en championnat du monde des voitures de sport
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Pilotes Courses disputées Points inscrits Classement
1972 Équipe Matra Simca ShellMatra Simca MS670MatraGoodyear Henri Pescarolo
Graham Hill
1207e
1973 Équipe Matra SimcaMatra Simca MS670BMatraGoodyear Henri Pescarolo
Gérard Larrousse
7124Champion
1974 Équipe GitanesMatra Simca MS670CMatraGoodyear Henri Pescarolo
Gérard Larrousse
Jean-Pierre Jarier
Jacky Ickx
Jean-Pierre Beltoise
10140Champion

Palmarès

  • 334 courses, toutes catégories confondues, en dix ans (1965 - 1974).
  • 124 victoires, 104 records du tour, (plus d'une victoire par mois)

Championnats

Courses notables

Notes et références

  1. « Matra en Competition », sur www.matra-passion.com (consulté le 8 mai 2017)
  2. « Georges Martin », sur sitematrarama.free.fr (consulté le 8 mai 2017)
  3. « Biographie de Guy Ligier », sur archives.classic-days.fr (consulté le 8 mai 2017)

Bibliographie

  • Gérard Crombac, Le Mans - Les 24 Heures Matra, Paris, Solar, coll. « Sport 2002 », , 210 p., Préface de Henri Pescarolo, Dépôt légal : 3e trimestre 1972, N° d'éditeur : 240, N° d'impression : 4709.
  • Frédéric Delaroche, Matra: la puissance et la gloire, Paris, J. Grancher, coll. « Automobiles d'hier et d'aujourd'hui », , 167 p. (OCLC 419756994).
  • José Rosinski, Matra : la saga, 1965-1982, Boulogne-Billancourt, ETAI, (réimpr. 2001), 192 p. (ISBN 978-2-726-88301-3, OCLC 937572681).
  • François Hurel, Matra au Mans, Nîmes, Les Éd. du Palmier, , 191 p. (ISBN 978-2-914-92031-5, OCLC 469725263).
  • Patrice Vergès, Des DB aux Matra 30 ans de voiture bleues, Toulouse, Drivers, coll. « Trésors d'archives », , 103 p. (ISBN 978-2-351-24000-7, OCLC 493125403).
  • (en) Ed McDonough (préf. Howden Ganley), Matra sports cars : MS620, 630, 650, 660 & 670 -- 1966 to 1974, Dorchester, Dorset, Veloce Pub, coll. « WSC giants », , 128 p. (ISBN 978-1-845-84261-1, OCLC 430838912, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail du sport automobile
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de la France
  • Portail de la Formule 1
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.