Matthieu Lahaye

Matthieu Lahaye, né le à Rennes, est un pilote automobile français. Il a notamment participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans.

Matthieu Lahaye

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rennes, France
Nationalité France

Carrière
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Oak Racing (2008-2012)
Ultimate (depuis 2013)

Carrière

En 2008, il participe aux 24 Heures du Mans pour la première fois de sa carrière[1]. Au volant d'une Pescarolo 01, il termine 3e de la catégorie LMP2[2]. Toujours avec la Pescarolo, il prend part aux éditions 2009 et 2010[2]. Si un abandon conclut sa deuxième apparition, il termine septième au général et deuxième en LMP2 la fois suivante, soit son meilleur résultat dans la classique mancelle[3].

En 2009, il devient champion en Asian Le Mans Series avec comme équipier Jacques Nicolet et Richard Hein en LMP2 avec OAK Racing

En 2011, dans son deuxième tour chronométré des qualifications des 1 000 kilomètres de Spa, il est victime d'un grave accident au volant d'une Oak Pescarolo 01. Il entre en contact avec une Formule Le Mans et percute le rail[4]. Il s'en sort avec plusieurs blessures au niveau des vertèbres (première vertèbre lombaire), du genou et de la main[5],[6],[7],[4],[8],[9]. Il subit également un traumatisme crânien et est évacué vers le centre hospitalier Peltzer-la-Tourelle à Verviers[4],[7]. Aux 24 Heures du Mans, il est remplacé par Tiago Monteiro[10],[11].

Il revient une dernière fois aux 24 Heures du Mans en 2012, mais il connaît à nouveau un abandon[3]. Il obtient par la suite la première pole position de sa carrière lors des 6 Heures de Donington 2012, à bord de la Morgan LMP2 du Oak Racing[12],[13].

En 2016, après trois ans en championnat VdeV au sein de sa propre structure, l'écurie Ultimate, il s'engage en European Le Mans Series en catégorie LMP3 avec une Ligier JS P3[14].

Résultats aux 24 Heures du Mans

Année Équipe Équipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2008 Saulnier Racing Pierre Ragues
Cheng Congfu
Pescarolo 01-Judd LMP2 333 18e 3e
2009 OAK Racing
Team Mazda France
Guillaume Moreau
Karim Ajlani
Pescarolo 01-Mazda LMP2 208 Abd Abd
2010 OAK Racing Guillaume Moreau
Jan Charouz
Pescarolo 01-Judd LMP2 361 7e 2e
2012 OAK Racing Jacques Nicolet
Olivier Pla
Morgan LMP2-Judd LMP2 139 Abd Abd

Notes et références

  1. « 24 heures du Mans Matthieu Lahaye : âge tendre et tête froide », sur letelegramme.fr, (consulté le 24 mars 2018)
  2. « Matthieu Lahaye », sur 24h-en-piste.com (consulté le 24 mars 2018)
  3. « Palmares de Matthieu Lahaye aux 24H du Mans », sur www.les24heures.fr (consulté le 24 mars 2018)
  4. Julien Hergault, « Des nouvelles de Matthieu Lahaye », sur lemans.org, (consulté le 24 mars 2018)
  5. Stéphane Bois, « 6 Heures de Spa : Matthieu Lahaye, un an après », sur rennes.maville.com, (consulté le 24 mars 2018)
  6. « Endurance - Matthieu Lahaye : "Je suis prêt et impatient..." », sur nextgen-auto.com, (consulté le 24 mars 2018)
  7. Patrice Girard, « ILMC - Spa : Gros accident pour Matthieu Lahaye en qualification », sur pitstop.com, (consulté le 24 mars 2018)
  8. « Matthieu Lahaye sous observation », sur europeanlemansseries.com, (consulté le 24 mars 2018)
  9. Laurent Mercier, « Des nouvelles rassurantes sur l’état de santé de Matthieu Lahaye. », sur endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2018)
  10. « 24 HEURES DU MANS : TIAGO MONTEIRO REMPLACERA MATHIEU LAHAYE CHEZ OAK », sur autonewsinfo.com, (consulté le 24 mars 2018)
  11. « 24H du Mans - Monteiro remplace Lahaye », sur sportauto.fr, (consulté le 24 mars 2018)
  12. (en) Gary Watkins, « Matthieu Lahaye takes Donington Park European Le Mans Series pole for OAK », sur autosport.com, (consulté le 24 mars 2018)
  13. Laurent Mercier, « Donington : Matthieu Lahaye (Morgan) claque la pole ! », sur endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2018)
  14. Stéphane Bois, « Chez les Lahaye, on roule en famille », sur ouest-france.fr, (consulté le 24 mars 2018)

Liens externes

  • Portail du sport automobile
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.