Maude Turner Gordon

Maude Turner Gordon est une actrice américaine, née le à Franklin (Indiana), morte le à Los Angeles (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Gordon.
Maude Turner Gordon
Photographiée vers 1910
Naissance
Franklin
Indiana, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables La Rose de Broadway
Sally
Back Street
Sur le velours

Biographie

D'abord actrice de théâtre, Maude Turner Gordon joue notamment sur les planches de Broadway (New York) à partir de 1908, dans des pièces et comédies musicales, ainsi que dans l'opérette The American Maid de John Philip Sousa (1913).

Mentionnons également Divorçons de Victorien Sardou et Émile de Najac (1913, avec Howard Estabrook et Frank Reicher) et Chains de Jules Eckert Goodman (1923-1924, avec Katharine Alexander, Gilbert Emery et Paul Kelly).

Elle tient son dernier rôle à Broadway en 1925, aux côtés d'Al Jolson, dans la comédie musicale Big Boy, sur une musique de James F. Hanley (en) et Joseph Meyer.

Au cinéma, Maude Turner Gordon débute dans un film sorti en 1914. Suit La Sonate à Kreutzer (en) d'Herbert Brenon (1915, avec Nance O'Neil, Theda Bara et Henry Bergman).

Parmi sa trentaine d'autres films muets américains, citons La Rose de Broadway de Robert Z. Leonard (1922, avec Mae Murray et Monte Blue) et Les Voleurs volés d'Edward Laemmle (1927, avec Betty Compson et Kenneth Harlan).

Un de ses premiers films parlants est Sally de John Francis Dillon (1929, avec Alexander Gray, Joe E. Brown et Ford Sterling). Ses deux derniers, dans des petits rôles non crédités de douairière, sont Marie-Antoinette (avec Norma Shearer, Robert Morley et Tyrone Power) et Amants (avec Nelson Eddy et Jeanette MacDonald), tous deux réalisés par W. S. Van Dyke et sortis en 1938.

Entretemps, évoquons aussi Back Street de John M. Stahl (1932, avec Irene Dunne et John Boles) et Sur le velours de Frank Borzage (1935, avec Kay Francis et Warren William).

Théâtre à Broadway (intégrale)

(pièces, sauf mention contraire)

Filmographie partielle

Liens externes

Notes et références

  1. Cette pièce est adaptée au cinéma en 1915 sous le même titre original (titre français : Jimmy le mystérieux ; réalisation de Maurice Tourneur).
  2. Cette pièce est adaptée à trois reprises au cinéma sous le même titre original, la troisième fois en 1941, dans une réalisation d'Elliott Nugent.
  • Portail du cinéma américain
  • Portail du théâtre
  • Portail des comédies musicales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.