Maxim Tchoudov

Maxim Aleksandrovitch Tchoudov (en russe Максим Александрович Чудов, en anglais Maksim Chudov), né le à Mikhaïlovska (un village près d'Oufa en Bachkirie), est un biathlète russe.

Maxim Tchoudov

Maksim Tchoudov en 2007.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active De 2002 à 2014
Biographie
Nationalité sportive Russe
Nationalité Russie
Naissance
Lieu de naissance Mikhaïlovska ( Union soviétique)
Taille 1,69 m
Poids de forme 65 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 1
Championnats du monde 3 3 1
Coupe du monde (globes) 0 0 1
Coupe du monde (épreuves indiv.) 4 9 5

Victorieux de plusieurs épreuves en Coupe du monde, il compte également trois titres mondiaux à son palmarès.

Carrière

Maxim Tchoudov s'illustre dans les catégories juniors en remportant quatre médailles dont deux titres lors des championnats du monde juniors en 2002 et 2003 (il gagne la poursuite et le relais lors de cette dernière année). Il fait sa première apparition en Coupe du monde en janvier 2005 lors d'une étape organisée à Antholz-Anterselva (Italie). Alors âgé de 22 ans, il marque ses deux premiers points grâce à une 29e place lors de sa première course parmi l'élite mondiale. Quelques jours plus tard à Cesana San Sicario, Tchoudov obtient une quinzième place sur un sprint et ce malgré deux fautes au tir. Il termine la saison au 60e rang mondial, une année au cours de laquelle le biathlète participe à ses premiers Championnats du monde à Hochfilzen (Autriche).

Le Russe se révèle lors d'un Individuel organisée lors de la troisième étape de la Coupe du monde 2006-2007 en montant sur son premier podium en carrière. Auteur d'un sans faute, il termine second d'une épreuve dominée par l'Allemand Sven Fischer. Il confirme quelque temps plus tard par un nouveau podium décroché à Oberhof (Allemagne). Ses performances lui permettent d'être sélectionné dans la délégation russe pour les Jeux olympiques de 2006 organisés à Turin. Seulement 32e sur l'individuel, il obtient deux places d'honneur sur le sprint et la poursuite (à chaque fois neuvième), puis une quinzième place lors de la mass start. Il ne participe pas en revanche à l'épreuve du relais masculin puisque non sélectionné dans le quatuor russe qui décrochera la médaille d'argent derrière le relais allemand. Tchoudov achève la saison au treizième rang mondial. Il entame la saison 2006-2007 par deux premiers succès avec le relais russe à Hochfilzen et Oberhof et se distingue à titre individuel par plusieurs podiums. Il enlève finalement sa première victoire en coupe du monde lors de l'ultime étape de l'hiver organisée à Khanty-Mansiïsk (Russie). Devançant le Suédois Björn Ferry, ce succès et plusieurs podiums lui permettent de terminer l'année à la douzième place du classement général. Le Russe remportait auparavant la médaille d'or en relais lors des Mondiaux 2007 ainsi que la médaille d'argent sur la poursuite gagnée par le Norvégien Ole Einar Bjorndalen.

Maksim Tchoudov lors des Mondiaux 2008 d'Östersund.

Très régulier en Coupe du monde parmi les dix meilleurs biathlètes, il décroche sa première médaille mondiale en devenant champion du monde du sprint en 2008 à Östersund (Suède). Grâce à un tir parfait, il devance les Norvégiens Halvard Hanevold et Ole Einar Bjorndalen. Le lendemain de ce sacre, il enlève la médaille d'argent sur la poursuite.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010, il est médaillé de bronze dans l'épreuve du relais en compagnie d'Ivan Cherezov, Anton Shipulin et Evgeny Ustyugov.

Durant l'hiver 2013-2014, Tchoudov décide de mettre à terme à sa carrière sportive, après avoir tenté de retrouver son niveau à la suite d'une blessure[1].

Palmarès

Jeux olympiques

Jeux olympiques d'hiver[2]
Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
Jeux olympiques 2006
Turin
32e9e9e15e
Jeux olympiques 2010
Vancouver
63e

Légende :

  •  : première place, médaille d'or
  •  : deuxième place, médaille d'argent
  •  : troisième place, médaille de bronze

Championnats du monde

Championnats du monde
Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
2005
Hochfilzen / Khanty-M.
-36e31e---
2006
Pokljuka
Jeux olympiques de Turin16e
2007
Antholz-Anterselva
-13e22e9e
2008
Östersund
5e-
2009
Pyeongchang
10e5e7e6e5e
2010
Khanty-Mansiïsk
Jeux olympiques de Vancouver4e
2011
Khanty-Mansiïsk
9e--30e--

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 5e en 2009.
  • selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :

18 podiums individuels : 4 victoires, 9 deuxièmes places et 5 troisièmes places.

  • 12 podiums en relais, dont 5 victoires.

Classements en Coupe du monde

Saison Classement général final Sprint Poursuite Individuel Mass start
2004-200560e56e51e--
2005-200613e12e23e13e5e
2006-200712e8e4e21e20e
2007-20087e10e10e4e8e
2008-20095e5e7e3e8e
2009-201017e15e30e14e17e
2010-201125e28e25e12e17e

Détail des victoires

Saison / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass Start Total
2006-2007 Khanty-Mansiysk1
2007-2008 Östersund (Championnats du monde)1
2008-2009 Oberhof
Hochfilzen2
Total21104

Championnats du monde junior

  • Médaille d'argent de la poursuite en 2002.
  • Médaille d'or de la poursuite et du relais en 2003.
  • Médaille de bronze du sprint en 2003.

Championnats d'Europe junior

  • Médaille d'or de l'individuel et du relais en 2002.
  • Médaille d'or de la poursuite en 2003.
  • Médaille de bronze du sprint et du relais en 2003.

Championnats du monde de biathlon d'été

  • Médaille d'or de la poursuite en 2006.
  • Médaille d'or du sprint en 2012.
  • Médaille d'argent de la poursuite en 2007 et 2012.
  • Médaille d'argent du sprint en 2007.

IBU Cup

  • 3 podiums, dont 2 victoires.

Références

  1. (it) Francesco Paone, Sudden announcement of Maxim Tchoudov: "I'm retiring", sur snowalps.com, le 18 décembre 2013
  2. (en) Profil olympique de Maxim Tchoudov sur sports-reference.com

Liens externes

  • Portail du biathlon
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.