Medina de Rioseco

Medina de Rioseco (appelée Rioseco jusqu'en 1860[1]) est une commune de la province de Valladolid dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne.

Medina de Rioseco

Héraldique

Drapeau

Mairie de Medina de Rioseco.
Administration
Pays Espagne
Communauté autonome  Castille-et-León
Province  Province de Valladolid
Comarque Tierra de Campos
District judic. Medina de Rioseco
Maire
Mandat
Artemio Domínguez González (PP)
2015
Code postal 47800
Démographie
Population 4 647 hab. ()
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 52′ 59″ nord, 5° 02′ 34″ ouest
Altitude 733 m
Superficie 11 517 ha = 115,17 km2
Distance de Valladolid 40 km
Rivière(s) Sequillo
Localisation

Localisation dans la province de Valladolid
Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León
Medina de Rioseco
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Medina de Rioseco
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Medina de Rioseco
Liens
Site web /www.medinaderioseco.com

    Géographie

    L'ancienne commune de Palacios de Campos (es) a été intégrée le à la commune de Medina de Rioseco[1].

    Histoire

    La Bataille de Medina de Rioseco eut lieu le lors de la Guerre d'indépendance espagnole.

    Économie

    L'équimentier automobile Visteon est implanté sur la commune et y fabrique des pièces plastiques pour intérieurs d'automobiles.

    Sites et patrimoine

    Patrimoine religieux

    • Église Santa María de Mediavilla (es).
      • L'église contient notamment la chapelle des Benavente.
    • Église Saint-Jacques-le-Majeur (es) (Iglesia de Santiago Apóstol).
    • Église Sainte-Croix (es) (Iglesia de Santa Cruz).
    • Couvent San Francisco (es).
    • Couvent Santa Clara.
    • Couvent San José.
    • Chapelle de Castilviejo (es).
    • Église San Pedro Mártir.
    • Église de la Antigua.
    • Commanderie hospitalière de San Miguel de Posada, au sud-est de la ville (disparue)[2],[3]


    Patrimoine militaire

    • Château (disparu).
    • Muraille (es) avec ses trois portes : Zamora, Ajújar et San Sebastián.

    Patrimoine civil

    • Vieille ville.
    • Théâtre principal.
    • Ancienne halle au blé (alhóndiga) municipale (el Torno).
    • Fabrique de farine San Antonio (es).
    • Fontaines publiques.
    • Pont de Villalón.
    • Port fluvial du canal de Castille : bassin (dársena), magasins (almacenes), maisons (cuadras).
    • Arène.


    Musées

    • Centre d'interprétation de la ville de Medina de Rioseco.
    • Musée Capilla de los Pasos Grandes.
    • Musée de la semaine sainte (situé dans l'église de Santa Cruz].

    Notes et références

    1. (es) Varaciones de los municipios de España desde 1842, Ministerio de administraciones públicas, , 364 p. (lire en ligne) [PDF]
    2. (es) Manuel Lucas Alvarez, El Reino de León en la Alta Edad Media, vol. IX, xxx (présentation en ligne), p. 404
    3. (es) Carlos de Ayala Martínez, « La Orden Militar de San Juan en Castilla y León: los Hospitalarios al norte del Sistema Central (siglos XII-XIV) », Historia. Instituciones. Documentos, no 26, , p. 40 (lire en ligne)
      Carte des commanderies de Saint-Jean de Jérusalem au XIIIe siècle.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de Castille-et-León
    • Portail de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.