Melville Green

Melville Saul Green (1922 - )[1] est un physicien spécialiste de la physique statistique. Il a travaillé sur la hiérarchie BBGKY (Bogolioubov, Born, Green[N 1], Kirkwood et Yvon)[2] et est surtout connu pour ses résultats en physique statistique hors d'équilibre avec la relation de Green-Kubo[3]. Ultérieurement il a travaillé sur les phénomènes de changement de phase et les groupes de renormalisation avec Anneke Sengers.

Pour les articles homonymes, voir Green.
Melville Green
Naissance
Décès
Nationalité États-Unis
Domaines Physicien
Institutions National Bureau of Standards
Diplôme Princeton
Renommé pour relation de Green-Kubo

Biographie

Green a étudié à l'université Columbia et à l'université de Princeton (1951) avec Eugene Wigner et Elliott Montroll. Il a fait la plus grande partie de sa carrière au National Bureau of Standards et a enseigné à l'université Temple à partir de 1968.

Il est co-éditeur des six premiers volumes de monographies Phase transitions and critical phenomena (au total vingt volumes).

Il s'est fortement impliqué dans la communauté juive, en particulier pour l'accueil des scientiques quittant l'Union soviétique[1].

Récompenses

Notes

Références

  1. (en) J. D. Gunton, « Melville S. Green », Physics Today, vol. 32, no 8, , p. 64–61 (DOI 10.1063/1.2995682)
  2. (en) Melville Green, « Generalized Ornstein-Zernike approach to critical phenomena », Journal of Mathematical Physics, vol. 9, , p. 875-890
  3. (en) Melville Green, « Markoff Random Processes and the Statistical Mechanics of Time-Dependent Phenomena. II. Irreversible Processes in Fluids », Journal of Chemical Physics, vol. 22, , p. 398–413 (DOI 10.1063/1.1740082)
  4. (en) « John Simon Guggenheim Foundation : Fellows »
  5. Department of Commerce Gold Medal (en)

Liens externes

  • Portail de la physique
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.