Mercedes-Benz W196

La Mercedes-Benz W196 est la monoplace de Formule 1 avec laquelle Mercedes-Benz fait son retour en Grand Prix après 15 ans d'absence, lors du championnat du monde de Formule 1 1954. Juan Manuel Fangio est champion du monde à son volant en 1954 et en 1955. C'est la dernière Formule 1 construite par Mercedes avant son retour à la compétition en 2010.

Mercedes-Benz W196
Mercedes-Benz W196s
Karl Kling à bord de la Mercedes-Benz W196
Présentation
Équipe Daimler-Benz
Constructeur Mercedes-Benz
Année du modèle 1954
Concepteurs Hans Scherrenberg
Spécifications techniques
Châssis Spaceframe
Suspension avant Barre de torsion, fourche et axe mobile
Suspension arrière Poussoirs, amortisseurs Penske
Nom du moteur Mercedes M196
Cylindrée 2 496 cm³
295 ch à 8 500 tr/min
Configuration 8 cylindres en ligne à 70°
Nombre de rapports 5
Système de freinage Freins à tambour Ate
Poids 640 kg
Dimensions Empattement : 2 362 mm
Voie avant : 1 322 mm
Voie arrière : 1 346 mm
Carburant Esso
Pneumatiques Continental
Histoire en compétition
Pilotes Juan Manuel Fangio
Karl Kling
Hermann Lang
Hans Herrmann
Stirling Moss
André Simon
Piero Taruffi
Début Grand Prix automobile de France 1954
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
121089
Championnat pilote Juan Manuel Fangio : Champion en 1954

Chronologie des modèles (1954-1955)

Historique

Course rétro de 1986 avec le quintuple champion du monde de Formule 1 Juan Manuel Fangio sur une Mercedes-Benz W196
Mercedes-Benz W196R streamliner

Perpétuant le mythe des Flèches d'Argent, la Mercedes-Benz W196 remporte son premier Grand Prix, à Reims avec Juan Manuel Fangio, dès sa première sortie en course et domine le championnat du monde jusqu'au retrait de la marque à l'issue de la saison 1955. En quatorze Grands Prix, la W196 décroche 10 succès (9 pour Fangio et 1 pour Stirling Moss) et permet à Fangio d'être sacré champion du monde à deux reprises.

La carrière de la W196 est stoppée prématurément à la suite de la décision de Mercedes de quitter le sport automobile à l'issue de la saison 1955 marquée par la tragédie des 24 Heures du Mans où la Mercedes 300 SLR de Pierre Levegh s'est écrasée sur un talus séparant la piste des tribunes. Les éléments de la Mercedes (notamment le moteur, le train-avant et le capot) projetés dans le public causèrent la mort de plus de 80 personnes.

La Mercedes W196 existe en deux versions : une version à carrosserie enveloppante pour les circuits à haute vitesse comme Monza et Silverstone et une version classique avec les roues découvertes. La Mercedes de Juan Manuel Fangio, championne du monde en 1954, est exposée au Musée Mercedes-Benz de Stuttgart en Allemagne.

Description

Les soupapes à commande desmodromique s'ouvrent via deux arbres à cames permettant une meilleure charge des cylindres à haut régime.

Le premier moteur M196 de 2 496 cm3 intègre une injection directe essence Bosch et développe 260 chevaux à 8 500 tr/min, une vingtaine de chevaux de plus que la concurrence (Lancia, Ferrari, Maserati, etc.)[1].

Le moteur M196 est le point de départ d'un programme ayant pour objectif d'atteindre les 300 chevaux pour la fin de 1958.

Caractéristiques

Palmarès

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Résultats détaillés de la Mercedes-Benz W196 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9
1954 Daimler-Benz Mercedes-Benz M196 L8 Continental ARG 500 BEL FRA GBR ALL SUI ITA ESP - -
Juan Manuel Fangio 1re 4e 1re 1re 1re 3e
Karl Kling 2e 7e 4e Abd Abd 5e
Hans Herrmann Abd Abd 3e 4e Abd
Hermann Lang Abd
1955 Daimler-Benz Mercedes-Benz M196 L8 Continental ARG MON 500 BEL P-B GBR ITA - -
Juan Manuel Fangio 1re Abd 1re 1re 2e 1re
Karl Kling 4e Abd Abd 3e Abd
Hans Herrmann 4e Nq
Stirling Moss 4e 9e 2e 2e 1re Abd
André Simon Abd
Piero Taruffi 4e 2e

Légende : ici

  • † Monoplace partagée avec un autre pilote de l'écurie

Notes et références

  1. Puissance du moteur M196, sur statsf1.com, consulté le 19 novembre 2010

Liens externes

  • Portail de la Formule 1
  • Portail des années 1950
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail de l’automobile
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.