Mesocentrotus

Caractéristiques

Ce sont des oursins dits « réguliers », caractérisés par un test (coquille) rond et des radioles (piquants) réparties sur tout le corps. La bouche se situe au centre de la face inférieure (face « orale »), et l'anus à l'opposé, soit au sommet du test.

Ces oursins sont extrêmement proches morphologiquement de ceux du genre Strongylocentrotus, avec lesquels ils sont d'ailleurs encore imparfaitement différenciés par les scientifiques[1].

On trouve ces oursins principalement dans l'Océan Pacifique Nord-Est, de la Russie à la Californie suivant les espèces[1].

Ces oursins sont comestibles, et exploités traditionnellement ou industriellement sur les littoraux de plusieurs pays.

Liste d'espèces

Selon World Register of Marine Species (3 février 2014)[2] et NCBI (3 février 2014)[3] :

La taxinomie des Strongylocentrotidae n'est pas encore très bien établie : certaines classifications placent par exemple M. franciscanus dans le genre Strongylocentrotus. En outre, des études génétiques récentes suggèrent que les espèces Allocentrotus fragilis, Hemicentrotus pulcherrimus, Strongylocentrotus intermedius, Strongylocentrotus purpuratus, Strongylocentrotus pallidus et Strongylocentrotus droebachiensis feraient toutes partie d'un même clade monophylétique, redistribuant ainsi les cartes de ces espèces dans de nouveaux genres[4].

Références taxinomiques

Notes et références

  1. (en) « Mesocentrotus », sur le site du Natural History Museum (consulté le 27 décembre 2013).
  2. World Register of Marine Species, consulté le 3 février 2014
  3. NCBI, consulté le 3 février 2014
  4. (en) Christiane H. Biermann, Bailey D. Kessing et Stephen R. Palumbi, « Phylogeny and development of marine model species: strongylocentrotid sea urchins », Evolution & Development, vol. 5, no 4, , p. 360–371 (lire en ligne).
  • Portail des échinodermes
  • Portail de la biologie marine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.