Michel De Groote

Michel De Groote, né le à Herstal (Province de Liège) est un footballeur international belge[2]. Il occupe le poste d'arrière gauche.

Michel De Groote
Biographie
Nationalité Belge
Naissance
Lieu Herstal[1]
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 1975-1992
Poste Arrière gauche
Parcours junior
Années Club
...-1970 Ruisbroek FC
1970-1975 RSC Anderlecht
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1975-1977 RSC Anderlecht40 (4)
1977-1979 RFC Liège14 (2)
1979-1989 RSC Anderlecht254 (23)
1989-1992 KAA La Gantoise79 (0)
1992-1993 KFC Avenir Lembeek? (?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1981-1985 Belgique 4 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Michel De Groote commence le football dans les équipes de jeunes de Ruisbroek. À l'âge de 15 ans il est remarqué par le RSC Anderlecht.

En 1975, il intègre l'équipe première d'Anderlecht. Au bout de deux saisons, De Groote est transféré vers le Royal Football Club de Liège avant de retourner à Anderlecht en 1979 pour cette fois y rester 10 ans. Il est quatre fois champion de Belgique avec le club et remporte en 1983 la Coupe UEFA. Il fait ainsi partie des joueurs ayant joué le plus de matchs pour le club anderlechtois. En 2010, avec ses 62 matchs européens en mauve et blanc, Michel De Groote est sixième dans la liste des Anderlechtois ayant joués le plus en compétition européenne[3], et cela sans compter ses matchs européens avec Gand.

En 1989, alors qu'Anderlecht lui propose un contrat d'un an, il rejoint La Gantoise pour un bail de trois saisons[4]. Il y est appelé par son ancien coéquipier anderlechtois René Vandereycken, devenu entraîneur. Vandereycken confie à De Groote, l'ancien parmi une équipe relativement jeune[4], le poste de libero, à la satisfaction du premier intéressé qui pense depuis longtemps qu'il peut terminer sa carrière à cette position[4]. Au début de la saison 1991-1992, Vanderheycken demande à l'éternel défenseur de monter d'un cran pour assurer, en milieu de terrain, la transition entre la défense et l'attaque[5]. Le , en quarts de finale de la Coupe UEFA contre l'Ajax Amsterdam, Vanderheycken fait sortir De Groote après 18 minutes de jeu[6]. Sans se considérer indispensable à l'équipe[7], De Groote n'en vit pas moins ce choix comme une humiliation qu'il n'entend pas oublier rapidement[6]. Le lendemain de ce match, une sèche défaite 3-0, De Groote cherche à obtenir une explication de son entraîneur qui évite le sujet[7]. De Groote est ensuite écarté du noyau sans plus d'explication[7].

En mai, La Gantoise libère De Groote, alors âgé de 37 ans[7]. Un temps dans le collimateur du RJ Wavre et du RWDM, De Groote finit par aller se présenter spontanément à ses voisins de l'Avenir Lembeek (D3) pour s'entraîner[7]. Le club lui propose rapidement un contrat pour jouer au poste de demi-défensif[7]. Dans le même temps, il suit la formation d'un an d'entraîneur destinée aux joueurs professionnels[7]. Il met ensuite un terme à sa carrière de joueur.

Michel De Groote a également été sélectionné six fois en équipe nationale belge et a joué à quatre reprises entre 1981 et 1985[8].

Après sa carrière de joueur, De Groote revient à Anderlecht et s'occupe des juniors UEFA[9] jusqu'en 1996[10]. Il entraîne ensuite le TK Meldert, Wolvertem et Grammont[9]. À la suite d'un malaise et d'une opération, il est en incapacité de travail en 2003[9].

Matchs internationaux

DateLieuAdversaireRésultatCompétitionTemps de jeu
1.Zentralstadion, Leipzig, RDA Allemagne de l'Est1-2Qualification Euro 198445 minutes[11]
2.Stade du Heysel, Bruxelles, Belgique Allemagne de l'Est2-1Qualification Euro 198490 minutes[12]
3.Athènes, Grèce Grèce0-0Qualification Coupe du monde 198690 minutes[13]
4.Qemal Stafa Stadium, Tirana, Albanie Albanie0-2Qualification Coupe du monde 198690 minutes[14]

Palmarès de joueur

Références

  1. « Fiche du joueur », sur playerhistory.com (consulté le 22 juin 2010)
  2. « Fiche de Michel De Groote », sur mondedufoot.fr
  3. Angelo Volpe, Olivier Deschacht, la confirmation au parc Astrid in Le Soir, Bruxelles, 18 mars 2010, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  4. Serge Trimpont, Michel De Groote est de retour au Parc Astrid: « J'ai un peu peur de me tromper de vestiaire! » in Le Soir, Bruxelles, 10 novembre 1989, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  5. Paolo Leonardi, Gand: oublier le quotidien. De Groote: répéter Lausanne, in Le Soir, Bruxelles, 6 novembre 1991, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  6. Serge Trimpont, Vanderheycken devra gérer l'après-Amsterdam, in Le Soir, Bruxelles, 20 mars 1992, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  7. Stéphane Thirion, Trop cher pour le RJ Wavre, trop vieux pour le RWDM, Michel De Groote dans son jardin in Le Soir, Bruxelles, 12 août 1992, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  8. « Sélections du joueur sur le site de l'URBSFA », sur footbel.be (consulté le 22 juin 2010)
  9. Jean-Louis Donnay, Le 18 mai 1983, Anderlecht remportait pour la dernière fois une Coupe d'Europe. Que sont-ils devenus? in Le Soir, Bruxelles, 16 mai 2003, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  10. Emmanuel Debieve, Rudof Marton, Manu Ferrera surgit de l'enfer in Le Soir, Bruxelles, 6 novembre 1996, consulté en ligne sur archives.lesoir.be le 22 juin 2010.
  11. « Match Éliminatoires Euro 1984 : Allemagne de l'Est vs Belgique », footballdatabase.eu (consulté le 22 juin 2010)
  12. « Match Éliminatoires Euro 1984 : Belgique vs Allemagne de l'Est », footballdatabase.eu (consulté le 22 juin 2010)
  13. « Match Éliminatoires Coupe du monde 1986 : Grèce vs Belgique », footballdatabase.eu (consulté le 22 juin 2010)
  14. « Match Éliminatoires Coupe du monde 1986 : Albanie vs Belgique », footballdatabase.eu (consulté le 22 juin 2010)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.