Miguel Poblet

Miguel Poblet Orriols, né le à Montcada i Reixac et mort le à Barcelone, est un coureur cycliste espagnol. Au cours de sa carrière, il remporte plus de 200 victoires.

Miguel Poblet
Miguel Poblet lors du Tour d'Italie 1960
Informations
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Barcelone
Nationalité
Distinction
Équipes professionnelles
1945 UD Sants
1946-1947 UD Sants-Minaco
1948-1951 Minaco
1952 Minaco-Telefunken et Canals & Nubiola
1953 La Perle-Hutchinson
1954 La Perle-Hutchinson, Splendid-d'Alessandro et Duralca
1955 Splendid d'Alessandro et Faema-Guerra
1956 Splendid-d'Alessandro, Girardengo-ICEP et Faema
1957 Ignis-Doniselli, Faema-Guerra et St.Raphael-Geminiani
1958 Ignis-Doniselli
1959 Ignis-Frejus et Peña Solera-Cacaolat
1960 Ignis
1961 Ignis et Ferrys
1962 Ignis-Moschettieri
Équipes dirigées
1964Ignis
Principales victoires
Classiques
Milan-San Remo 1957 et 1959
26 étapes de grand tour
Tour d'Italie (20 étapes)
Tour de France (3 étapes)
Tour d'Espagne (3 étapes)

Biographie

Il est passé professionnel très tôt, à 16 ans, mais il est resté longtemps cantonné à des courses se disputant près de chez lui, principalement en Catalogne et ses alentours.

Lorsqu'il sortit enfin des frontières espagnoles, il se révéla un excellent sprinter. C'est en Italie qu'il a remporté ses plus beaux succès. Il a gagné Milan-San Remo à deux reprises et a terminé une fois deuxième et a également remporté 20 étapes au Tour d'Italie. Il a en outre gagné des étapes à la Vuelta et au Tour de France.

À Dieppe, à l’issue du premier tronçon de la première étape du Tour de France 1955, il est le premier Espagnol à revêtir le maillot jaune sur le Tour de France. Il perdra ce maillot le lendemain soir à l’arrivée de la deuxième étape à Roubaix.

En 1956, il a été le premier coureur à gagner au moins une étape dans chacun des trois « grands tours » la même année.

En 2002 il reçoit la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne.

Il meurt le à Barcelone des suites d'une insuffisance rénale quelques jours après son hospitalisation[1],[2].

Palmarès sur route

Par années

Résultats sur les grands tours

Tour de France

3 participations

  • 1955 : 26e, vainqueur des 1rea et 22e étapes, maillot jaune pendant une journée
  • 1956 : non-partant (14e étape), vainqueur de la 8e étape
  • 1957 : abandon (4e étape)

Tour d'Italie

6 participations

  • 1956 : abandon, vainqueur des 4e, 8e, 15e et 17e étapes
  • 1957 : 6e, vainqueur des 3e, 9e, 10e et 18e étapes
  • 1958 : 6e, vainqueur des 16e, 19e et 20e étapes
  • 1959 : 6e, vainqueur des 6e, 13e et 15e étapes
  • 1960 : 25e, vainqueur des 3e, 7ea et 9eb étapes
  • 1961 : 41e, vainqueur des 1re, 2e et 21e étapes, maillot rose pendant 6 jours

Tour d'Espagne

2 participations

  • 1955 : abandon
  • 1956 : abandon (12e étape), vainqueur des 3e, 5e et 6e étapes

Palmarès sur piste

Six Jours

Championnats d'Espagne

Notes et références

  1. (es) « Miguel Poblet, la primera gran estrella », sur elmundo.es, (consulté le 6 avril 2013)
  2. « Poblet s'efface », sur lequipe.fr, (consulté le 7 avril 2013)

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 1950
  • Portail de l’Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.