Mike Karakas

Mike Karakas (né le à Aurora aux États-Unis – mort le ) est un joueur professionnel américain de hockey sur glace qui évoluait au poste de gardien de but[2],[3].

Mike Karakas
Nationalité États-Unis
Naissance ,
Aurora (États-Unis)
Décès
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour Shamrocks de Chicago (AHA)
Flyers de Saint-Louis (AHA)
Oilers de Tulsa (AHA)
Black Hawks de Chicago[1] (LNH)
Reds de Providence (IAHL/LAH)
Canadiens de Montréal (LNH)
Eagles de New Haven (LAH)
Carrière pro. 1930-1948

Temple de la renommée américain : 1973

Biographie

Karakas commence sa carrière professionnelle en 1930 dans l'Association américaine de hockey (AHA) avec les Shamrocks de Chicago. Après avoir ensuite joué avec les Flyers de Saint-Louis, il passe deux saisons avec les Oilers de Tulsa et est nommé dans la première équipe d'étoiles de l'AHA en 1935. À l'issue de cette saison, il rejoint les Black Hawks de Chicago dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Au cours de cette première saison dans la LNH, il réussit 9 blanchissages, termine avec une moyenne de 1,85 but but encaissé par match et est désigné meilleur recrue de la saison[4]. En 1938, il obtient un seul blanchissage au cours de la saison régulière et une moyenne de 2,80 buts encaissés. Au premier tour des séries éliminatoires, il enregistre son deuxième blanchissage au cours du second match contre les Maroons de Montréal et les Black Hawks se qualifient 2 victoires à 1. Son troisième blanchissage est obtenu également au cours de la deuxième rencontre du tour suivant, cette fois-ci contre les Americans de New York. Les Black Hawks gagnent à nouveau 2-1 et se qualifient pour la finale de la Coupe Stanley mais Karakas se fracture le gros orteil lors du dernier match contre les Americans. Il ne peut participer aux deux premiers matchs de la finale et est remplacé par Alfred Moore puis par Paul Goodman. Il revient pour le troisième match, alors que la série est à égalité 1-1, équipé d'une protection en acier pour son orteil[5]. Au cours des deux matchs suivants, il n'encaisse qu'un seul but à chaque fois et permet à son équipe de remporter la deuxième coupe de son histoire en terminant les séries avec une moyenne de 1,71 but but encaissé par match.

Après une mauvaise saison 1938-1939 des Black Hawks qui ne se qualifient pas pour les séries, Karakas passe la moitié de la saison suivante avec le club-école de Chicago, les Reds de Providence dans l'International american hockey league (IAHL) et est remplacé par Goodman. Il est ensuite prêté pour la fin de la saison aux Canadiens de Montréal qui ont perdu leur gardien Wilf Cude sur blessure mais ne brille pas particulièrement, enregistrement quatre défaites et un match nul en cinq matchs.

En , il est vendu aux Reds de Providence avec lesquels il a remporté la Coupe Calder décernée au vainqueur des séries de l'IAHL quelques mois auparavant. Il y passe les trois saisons suivantes ; en 1941, il est sélectionné dans la première équipe d'étoiles de la LAH ; en 1943, il est sélectionné dans la deuxième équipe d'étoiles. En 1944, il profite de l'absence de talents qui participent à la Deuxième Guerre mondiale et est échangé aux Black Hawks[6] contre Hec Highton, Gord Buttrey et 10 000 dollars. Il est sélectionné en 1945 dans la deuxième équipe d'étoiles de la LNH et reste à Chicago jusqu'en 1946 puis finit sa carrière avec les Reds de Providence en 1948.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[7]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
 PJ  V    D    N    BlMoy PJ  V    D    BlMoy
1929-1930Rangers d'EvelethCHL
1930-1931Shamrocks de ChicagoAHA852002,21
1931-1932Shamrocks de ChicagoAHA452911591,5943102,48
1932-1933Flyers de Saint-LouisAHA432319151,8942211,27
1933-1934Oilers de TulsaAHA482325072,2642211,62
1934-1935Oilers de TulsaAHA412017441,5220203,69
1935-1936Black Hawks de Chicago[1]LNH482119891,8521103,5
1936-1937Black Hawks de ChicagoLNH481427752,64
1937-1938Black Hawks de ChicagoLNH481425912,886221,71
1938-1939Black Hawks de ChicagoLNH481228852,65
1939-1940Reds de ProvidenceIAHL147521386222,31
1939-1940Black Hawks de ChicagoLNH1779103,31
1939-1940Canadiens de MontréalLNH504103,48
1940-1941Reds de ProvidenceLAH563121402,9741302,6
1941-1942Reds de ProvidenceLAH561732714,130202,63
1941-1942Eagles de New HavenLAH101007
1942-1943Reds de ProvidenceLAH562727223,8620203,5
1943-1944Reds de ProvidenceLAH24615303,6394512,62
1943-1944Black Hawks de ChicagoLNH26129533,04
1944-1945Black Hawks de ChicagoLNH481229743,9
1945-1946Black Hawks de ChicagoLNH482219713,4640406,5
1946-1947Reds de ProvidenceLAH6221311004,29
1947-1948Reds de ProvidenceLAH211003,50
Totaux LNH 33611416953282,9223111233,01

Références

  1. Le nom de la franchise de Chicago s'écrit en deux mots jusqu'en 1986.
  2. (en) « Mike Karakas hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  3. (en) « Mike Karakas », sur Eliteprospects.com
  4. La meilleure recrue de la saison est désignée depuis la saison 1932-1933 mais le trophée Calder n'est remis qu'à partir de la saison 1936-1937.
  5. (en) Les années McLaughlin sur le site officiel du club.
  6. (en) Mike Karakas sur le site http://blackhawkslegends.blogspot.com.
  7. (en) Fiche de carrière sur http://www.nhl.com.
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Minnesota
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.