Mise à niveau en arts appliqués

Jusqu'en 2019, la Mise à niveau en Arts Appliqués (MANAA) était une classe de préparation d'une durée d'un an, permettant aux étudiants n’ayant pas suivi un cursus en art d’intégrer plus facilement un BTS ou certaines écoles d’art. C’était d’ailleurs un passage obligé pour les bacheliers issus des autres filières que STD2A qui voulaient s’orienter vers les brevets de technicien supérieur (BTS) en design ou les diplômes des métiers d'art (DMA).

La MANAA, les BTS en Design et les DMA sont remplacés par le diplôme national des métiers d’arts et du design (DNMADE) d'une durée de 3 ans et conférant le grade de licence (180 crédits ECTS)[1],[2],[3].

Programme

La MANAA s’adressait à toutes les personnes souhaitant évoluer vers des métiers dans le domaine de l’art. S’il n’était pas nécessaire d’être doué en dessin, la motivation, le projet professionnel et un goût prononcé pour les activités artistiques étaient essentiels. Seuls les étudiants titulaires d'un baccalauréat sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A) étaient exemptés d'une MANAA pour intégrer un BTS en design ou un diplôme des métiers d'art (DMA)[4],[5].

Les objectifs de la formation étaient d'assurer une formation artistique fondamentale, notamment en posant les bases d'une méthode de projet d'arts appliqués, et en développant les capacités d'expression, de communication et de création à travers l'expérimentation de moyens d'expression graphique, volumique ou chromatique, et l'expérimentation de démarches de création communes aux différents domaines du design. La MANAA devait remplir un rôle de probation et éclairer l'orientation vers des études supérieures[6].

Les MANAA dispensées par des établissements publiques ou privés sous contrat avec l'État devaient suivre le programme officiel du Ministère de l'Éducation Nationale. Le volume horaire de cours était de 33 heures, dont 6 heures d'enseignement général et 27 heures d'arts plastiques et d'arts appliqués. Le programme était divisé en trois unités d'enseignement[7] :

  1. Enseignement artistique fondamental :
    • Art, Techniques et Civilisations – 3h (histoire l'art) ;
    • Expression plastique – 10h (croquis, modèle vivant, couleur, volume, photographie, etc) ;
  2. Enseignement d'arts appliqués :
    • Mode conventionnels de représentation – 3h (perspective) ;
    • Composition d'art appliqués et technologie – 8h (design d'espace, design graphique, design de mode, design produits) ;
    • Travaux et études pratiques – 3h (design d'espace, design graphique, design de mode, design produits) ;
  3. Enseignement général :
    • Sciences humaines et techniques d'expression – 2h ;
    • Mathématiques appliqués – 1h ;
    • Sciences appliquées – 1h ;
    • Anglais - 2h ;

La MANAA ne conférait aucun crédit ECTS.

Bon nombre de MANAA était proposé par des lycées ou écoles privés hors contrat avec l'État, c'est-à-dire que le programme qu'elles dispensaient n'était pas contrôlé par l'État et pouvait être différent de celui énoncé plus haut. La qualité des enseignements pouvait être disparate et les frais d'inscription étaient plus importants, ces MANAA non reconnues étaient souvent bien moins sélectives. Les débouchés de ces dernières étaient incertains, et les élèves, ne pouvant postuler ailleurs, continuaient en général leurs études en BTS dans la même école privée[4].

Débouchés

Suite à une MANAA, les étudiants pouvaient intégrer[4] :

MANAA ou classes préparatoires aux écoles d'art ?

Tandis que les MANAA avaient pour objectif l'intégration d'un BTS en design ou un DMA, les classes préparatoires aux écoles d'art permettent de préparer les concours d'entrée en école d'art[8].

Ces classes préparatoires d'un an ne doivent pas confondues avec la classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) Arts & Design[9] ou la CPGE A/L option arts plastiques[10] visant principalement l'entrée en ENS en deux ans, mais pouvant aussi permettre l'entrée dans de grandes écoles écoles d'art.

L'association nationale des classes préparatoires publiques aux écoles supérieures d'art (APPEA) regroupe 21 de ces classes préparatoires[11]. Les 12 classes préparatoires aux études supérieures-classes d’approfondissement en arts plastiques (CPES-CAAP) sont également publiques. Conventionnées avec des départements d'universités, elles permettent de valider une première année de licence (60 crédits ECTS). Enfin, il existe un grand nombre de classes préparatoires privées reconnues par l'État ou non. La qualité de la formation et le taux de réussite aux concours sont disparates. A part les CPES-CAAP, ces classes préparatoires ne délivrent pas de crédits ECTS mais remettent un certificat de fin d’étude[12],[13].

Exemple d'établissements public et privé proposant des MANAA

  • Lycée Ambroise Vollard (Saint-Pierre, La Réunion)
  • Lycée Charles de Gaulle, Chaumont
  • Lycéé Albert Claveille, Périgueux
  • Lycée Paraclet, Quimper
  • Lycée des Arènes, Toulouse
  • Lycée Rive Gauche Toulouse
  • Lycée La Martinière Terreaux Diderot
  • Lycée Adolphe Chérioux (Vitry-sur-Seine, Val de Marne)
  • Lycée Raymond-Loewy, à La Souterraine
  • Lycée Jean Monnet Moulins-Yzeure
  • Lycée Alain-Colas Nevers
  • Lycée Technique Vauban Brest
  • Lycée Diderot Marseille
  • Lycée Léonard de Vinci, à Villefontaine
  • Lycée Camille Claudel, à Vauréal, Val-d'Oise
  • Lycée Honoré d'Urfé Saint-Etienne
  • Lycée Auguste Renoir Paris
  • Lycée Technologique Sainte Geneviève, Paris
  • École Estienne Paris
  • École Boulle Paris
  • ENSAAMA - Olivier de Serres, Paris
  • Lycée St-James - Public - St-Pierre, Martinique
  • Lycée Eugénie Cotton - Public - Montreuil
  • Lycée Jeanne d'Arc, Rouen
  • Ecole Supérieure d'Arts Appliqués- Textile (ESAAT) Roubaix. Public.
  • Autograf Paris - privé
  • Bellecour Ecole (Lyon) - privé
  • École de Condé (Paris, Lyon, Bordeaux, Nancy, Nice) - privé
  • ESMA (Montpellier, Lyon, Toulouse et Nantes) - privé
  • IPESAA
  • Immaconcept-Le Mirail (Bordeaux - privé)
  • Lim'Art (Paris, Bordeaux, Aix-en-Provence, Toulouse, Lyon) - privé
  • Efficom Paris - privé
  • École Presqu'île Lyon - privé
  • École d'enseignement privé Com'Art Paris
  • LISAA Paris
  • LISAA Nantes
  • LISAA Rennes
  • LISAA Strasbourg
  • ESDAC (Marseille - Montpellier - Aix-en-Provence)
  • ITECOM ART DESIGN - École Des Arts Appliqués & du Design

Exemple d'établissements proposant des Ateliers préparatoires

  • ESMA - École Supérieure des Métiers Artistiques (Montpellier, Lyon, Toulouse et Nantes)
  • LISAA Paris
  • LISAA Rennes
  • ESAG Penninghen
  • École supérieure des arts modernes (ESAM Design) Paris
  • Atelier de Sèvres Paris
  • École de Condé Paris
  • Atelier préparatoire Françoise Conte (École supérieure d'art Françoise Conte)
  • Atelier Hourdé
  • ITECOM ART DESIGN - École Des Arts Appliqués & du Design
  • MJM Graphic Design - Atelier préparatoire en Arts Appliqués. Paris, Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes, Strasbourg.
  • EMC - École supérieure des métiers de l'image, du son et du web
  • École Pivaut (Nantes et Rennes - Privée)
  • CFA'com
  • Alsace Image, Sélestat (Alsace)

Notes et références

  1. Décret n° 2018-367 du 18 mai 2018 relatif au diplôme national des métiers d'art et du design
  2. « DN MADE, MANAA et Prépa Design : quelles différences ? », sur dn-made.com (consulté le 13 août 2019)
  3. Martin Rhodes, « Arts appliqués : la mise en œuvre du DN MADE vire au casse-tête », sur www.letudiant.fr/educpros,
  4. « La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués) », Le Parisien étudiant, (lire en ligne)
  5. « MANAA : ce qu'il faut savoir », sur www.studyrama.com, Studyrama,
  6. « Formations artistiques : à quoi sert une MANAA ? », L'Étudiant, (lire en ligne)
  7. « MANAA », sur www.orientation.com (consulté le 20 mars 2020)
  8. « Prépas artistiques et MANAA : quelles différences ? », Studyrama, (lire en ligne)
  9. « La prépa arts et design », Onisep, (lire en ligne)
  10. Cité scolaire Gambetta-Carnot Arras, Classe préparatoire littéraire option arts plastiques (brochure), Académie de bordeaux https://ent2d.ac-bordeaux.fr/, , 8 p. (lire en ligne)
  11. « APPEA, le réseau des prépas publiques », sur https://www.appea.fr/ (consulté le 20 mars 2020)
  12. « L'année préparatoire aux écoles d'art », Onisep, (lire en ligne)
  13. Mathieu Oui, « 10 questions pour bien choisir sa prépa aux écoles d'art », Le Journal des Arts - L'ŒIL n°718, (lire en ligne)

Articles connexes

  • Portail de l’éducation
  • Portail des arts
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.