Missile à changement de milieu

Un missile à changement de milieu permet à la charge explosive d'un missile d'être amenée d'un environnement aqueux à un environnement au contact de l'air et inversement[réf. nécessaire].

Description

Les impératifs techniques à respecter sont l'étanchéité au moyen d'une capsule de protection du missile, une double propulsion, l'orientation sous l'eau et l'extraction du véhicule sous marin ou surmarin.

Il existe plusieurs types de missiles à changement de milieu :

Les missiles mer-sol balistique stratégique contiennent des têtes nucléaires et sont lancés depuis un sous-marin nucléaire lanceur d'engins.

Les missiles mer-sol de croisière sont lancés depuis un sous-marin d’attaque.

Les missiles mer-mer sont lancés depuis un sous-marin d’attaque et ont pour cible un navire de surface.

Missiles

Le Tomahawk peut être tiré à partir d'un sous-marin.

France

  • Missile de croisière naval (ex-SCALP Naval)
  • Exocet
    • Sous-mer 39 (SM39)[1] B2 Mod 2: numérisé et embarqué sur sous-marins. Cette version est un missile à changement de milieu. Le missile est abrité dans une capsule étanche propulsée qui est chassée par un tube lance-torpilles. À la sortie de l'eau, la coiffe de la capsule est éjectée et le missile est mis à feu ; il se comporte ensuite comme un MM40. Le tir pouvant avoir lieu en profondeur, le domaine d'emploi de l'exocet est donc particulièrement adapté aux sous-marins camouflés. Portée 50 km.
  • Missile M51

États-Unis

Russie

Notes et références

  • Portail des armes
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail des sous-marins
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.