Mission scientifique française du cap Horn (1882-1883)

La mission scientifique française du cap Horn s'est déroulée entre 1882 et 1883 dans le cadre de la première année polaire internationale.

L'expédition part de Cherbourg le à bord du trois-mâts barque La Romanche, un transport-aviso de la marine nationale française, commandé par Louis-Ferdinand Martial. Après des escales à Santa Cruz de Tenerife et Montevideo, il arrive le en baie Orange dans la péninsule Hardy sur l'île Hoste, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest du cap Horn, site choisi pour la qualité de son mouillage[1]

Le navire et son équipage vont passer sept semaines dans le sud de la Terre de Feu, une région alors encore très largement méconnue[1]. Une équipe va descendre à terre, où elle restera pendant la durée du séjour pour réaliser des études météorologiques, astronomiques, zoologiques et botaniques mais également ethnologiques[1]. Une équipe va rester à bord et va alors naviguer le long des côtes pour faire des relevés cartographiques et hydrographiques[1].

Puis d' à , La Romanche va réaliser sept voyages entre Punta Arenas et les îles de l’extrême sud du continent et un séjour d'une douzaine de jours aux Malouines[1].

La mission scientifique est composée :

La Romanche sur le chemin du retour vers la France découvrira par sondage dans l'Atlantique équatorial la fosse marine nommée d'après le navire, la fosse Romanche.

Bibliographie

Anne Chapman, Christine Barthe et Christophe Revo (préf. Jacqueline Dubois), Cap Horn, 1882-1883. Rencontre avec les Indiens Yahgan : Collection de la Photothèque du Musée de l'Homme, Paris, éditions de la Martinière, , 188 p.

Notes et références

  1. "La Romanche en Terre de Feu et au Cap Horn (1882-1883)" par JB Vannier, sur le site Latitud.argentina.com, janvier 2017.
  • Portail des sciences
  • Portail du monde maritime
  • Portail du Chili
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.