Mizuage

Le mizuage (水揚げ, prononcer « mi-dzu-a-gué », littéralement « élever l'eau ») était une étape fondamentale de la formation des geishas japonaises : elle marquait la fin de leur apprentissage en tant que maiko par leur passage à l'âge adulte.

Déroulement

Quand la geisha qui l'avait formée l'en jugeait digne, on coupait symboliquement la houppe de la maiko. On donnait ensuite une fête en son honneur. Une fois la cérémonie achevée, l'ex-apprentie était autorisée à « changer de col », c'est-à-dire qu'elle pouvait arborer le col blanc caractéristique des geishas au lieu du rouge porté par les maiko. Elle changeait également de coupe de cheveux, passant de la coupe momoware des apprenties à l'ofuku propre aux femmes plus âgées.

Voir aussi

  • Portail des femmes et du féminisme
  • Portail de la culture
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.