Moheyan

Moheyan (chinois : 和尚摩訶衍 ; pinyin : Héshang Móhēyǎn ; litt. « Moine Moheyan [c'est-à-dire Mahayana] ») est un moine bouddhiste chinois du VIIIe siècle, lié à l'École de la montagne de l'Est. Il est connu pour avoir représenté le bouddhisme chan au Concile de Lhassa, un débat entre les adhérents des enseignements indiens de l'illumination graduelle et les partisans chinois de l'illumination soudaine. La tradition rapporte que le débat aurait été gagné par les tenants de l'illumination graduelle.

Moheyan
Biographie
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Séjour à Dunhuang

Moheyan séjourne à Dunhuang, au moment où la ville a été conquise par l'Empire du Tibet, ce qui, pour le moine, constitue une opportunité d'y propager le bouddhisme chan.


Annexes

Notes et références

    Bibliographie

    • Paul Demiéville, Le concile de Lhasa, Institut des hautes études chinoises, (ISBN 2-85757-040-6)
    • (zh) 釋摩訶衍論 (zh),
    • (en) A.W. Barber, « The Unifying of Rdzogs Pa Chen Po and Ch'an », Chung-Hwa Buddhist Journal, vol. 3, , p. 301-317 (lire en ligne)
    • (en) Jeffrey Broughton, Robert M. Gimello et Peter N. Gregory, « Early Ch'an Schools in Tibet », dans Studies in Ch'an and Hua-yen, University of Hawaii Press, (ISBN 0-8248-0835-5)
    • (en) Luis O. Gōmez, Robert M. Gimello et Peter N. Gregory, « The Direct and the Gradual Approaches of Zen Master Mahayana: Fragments of the Teachings of Mo-ho-yen in Studies in Ch’an and Hua-yen », dans Studies in Ch'an and Hua-yen, University of Hawaii Press, (ISBN 0-8248-0835-5)
    • (en) A.W. Hanson-Barber, « 'No-Thought' in Pao-T'ang Ch'an and Early Ati-Yoga », Journal of the International Association of Buddhist Studies, vol. 8, no 2, , p. 61–73 (lire en ligne)
    • (en) John Powers, History as Propaganda: Tibetan Exiles versus the People's Republic of China, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-517426-7)
    • (en) Gary L. Ray, « The Northern Ch'an School and Sudden Versus Gradual Enlightenment Debates in China and Tibet », Institute Of Buddhist Studies (en),
    • (en) Sam van Schaik, « The Great Perfection and the Chinese Monk: rNyingmapa defences of Hwashang Mahāyāna in the Eighteenth Century », Buddhist Studies Review, vol. 20, no 2, , p. 189-204 (lire en ligne[archive du ], consulté le 14 janvier 2007)
    • (en) Mona Schrempf, « Hwa shang at the Border: Transformations of History and Reconstructions of Identity in Modern A mdo », JIATS, vol. 2, , p. 1-32 (lire en ligne)
    • (en) Zuihō Yamaguchi, Jamie Hubbard et Paul L. Swanson, « The Core Elements of Indian Buddhism Introduced into Tibet », dans Pruning the Bodhi Tree: The Storm over Critical Buddhism, Honolulu, University of Hawai’i Press, (ISBN 978-0-8248-1949-1)

    Liens externes

      • Portail du bouddhisme
      • Portail de la Chine
      • Portail de l’histoire
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.