Monjurosuchidae

Les Monjurosuchidae forment une famille éteinte de petits « reptiles » semi-aquatiques de l'ordre des Choristodera ayant vécu au Crétacé inférieur en Chine et au Japon[2].

Monjurosuchidae
Squelette d'un Monjurosuchidae : Monjurosuchus splendens au musée de Beijing.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Infra-classe Archosauromorpha
Ordre  Choristodera

Famille

 Monjurosuchidae
Endo[1], 1940

Genres de rang inférieur

Description

Dessin du Monjurosuchidae japonais : Monjurosuchus sp.

Ce sont des animaux d'une longueur d'environ 0,50 mètre à un peu moins d'un mètre, dont 6 à 10 centimètres pour le crâne[3].

Ce sont des choristodères plus primitifs que les néochoristodères plus tardifs comme les grands Simoedosaurus, Ikechosaurus ou encore le célèbre Champsosaurus. Leur crâne est beaucoup plus court et plus large surtout chez Monjurosuchus et moins adapté à la vie en milieu aquatique. Leurs fenêtres temporales sont fermées à la différence de certains autres choristodères basaux comme Cteniogenys[3].

Classification

La synthèse réalisée par Mikko Haaramo en 2015[4], donne la classification suivante pour les Monjurosuchidae[5] :


Choristodera 

? Irenosaurus



? Khurendukhosaurus



? Lazarussuchus


unnamed

? Actiosaurus




Cteniogenidae / Cteniogenys


unnamed

Pachystropheus


 Monjurosuchidae 

Philydrosaurus



Monjurosuchus



 Hyphalosauridae 

Shokawa



Hyphalosaurus



 Neochoristodera 
 Simoedosauridae 

Ikechosaurus



Tchoiria



Simoedosaurus



 Champsosauridae 

Eotomistoma



Champsosaurus








Notes et références

Références

  1. (en) R. Endo, 1940, A new genus of Thecodontia from the Lycoptera Beds in Manchoukuo, Bulletin of the Central National Museum of Manchoukuo 2:1-14
  2. (en) R. Matsumoto, Evans, S.E. et Manabe, M., « The choristoderan reptile Monjurosuchus from the Early Cretaceous of Japan », Acta Palaeontologica Polonica, vol. 52, no 2, , p. 329–350 (lire en ligne)
  3. (en) Matsumoto, R. & Evans, S.E., Choristoderes and the freshwater assemblages of Laurasia, J. Iberian Geol., vol. 36, no 2, 2010, p. 253–274
  4. (en) Mikko Haaramo, « †Choristodera », Mikko's Phylogeny Archive, (consulté le 5 octobre 2017)
  5. (en) Gao C. L., Lu, J. C., Liu, J. Y., Ji, Q. (2005): New Choristodera from the Lower Cretaceous Jiufotang Formation in Chaoyang area, Liaoning China (in Chinese). Geological Review, vol. 51, 2005, p. 694- 697

Références taxinomiques

(en) Référence Paleobiology Database : Monjurosuchidae Endo, 1940

Voir aussi

Annexes

  • Portail de la paléontologie
  • Portail de la Chine
  • Portail du Japon
  • Portail de l’herpétologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.