Montricoux

Montricoux est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne, en région Occitanie.

Montricoux

Maison à colombages à Montricoux.

Blason
Administration
Pays France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Montauban
Canton Aveyron-Lère
Intercommunalité CC Quercy Vert-Aveyron
Maire
Mandat
Fabienne Pern-Savignac
2014-2020
Code postal 82800
Code commune 82132
Démographie
Gentilé Montricounais
Population
municipale
1 207 hab. (2017 )
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 04′ 36″ nord, 1° 37′ 13″ est
Altitude 133 m
Min. 90 m
Max. 275 m
Superficie 26,44 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
Montricoux
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
Montricoux
Géolocalisation sur la carte : France
Montricoux
Géolocalisation sur la carte : France
Montricoux
Liens
Site web http://www.montricoux.fr/

    Ses habitants sont appelés les Montricounais et les Montricounaises.

    Géographie

    Localisation

    Commune située le long des berges de l'Aveyron, entre Nègrepelisse et Bruniquel. Elle est limitrophe du département du Tarn.

    Communes limitrophes

    Toponymie

    Histoire

    Héraldique

    Son blasonnement est : D'or à la montagne de sinople, au chef de gueules chargé de deux merlettes d'argent.

    Politique et administration

    Tendances politiques et résultats

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Mars 2008   Fabienne Pern-Savignac DVG  
    2001 2008 Claude Jouany SE  
      1983 Claudius Savy SE décédé avant la fin de son mandat

    La commune de Montricoux fait partie de la communauté de communes Terrasses et Vallée de l'Aveyron.

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

    En 2017, la commune comptait 1 207 habitants[Note 1], en augmentation de 11,55 % par rapport à 2012 (Tarn-et-Garonne : +4,61 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    1 2691 3791 5311 5781 6411 6011 5851 5331 542
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 5541 5511 5231 3991 3571 2231 2361 1811 109
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 0841 0461 006840836860812831761
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
    7848017267549099701 0241 0911 183
    2017 - - - - - - - -
    1 207--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Lieux et monuments

    • Église Saint-Pierre de Montricoux (dans le village), à l'intérieur fresque de L'Annonciation offerte par son auteur, le peintre fresquiste Marcel-Lenoir en 1923.
    • Château de Montricoux, ancienne commanderie des templiers dont subsiste le donjon récemment recouvert, et musée Marcel-Lenoir (dans le village).
    • Place Marcel-Lenoir (dans le village).
    • Église Saint-Laurent de Maynet[Note 2], ancienne possession du prieuré de Saint-Antonin puis des templiers[6].
    • Lavoir de Saint-Laurent.
    • Église Saint-Benoît de Castres (en ruine)[Note 3], ayant également appartenu au prieuré de Saint-Antonin puis aux templiers[6].
    • Les murs de l'ancienne enceinte.

    Personnalités liées à la commune

    Pour approfondir

    Bibliographie

    • L'intrigue du polar "toutes taxes comprises" (éditions Cairn) de Patrick Nieto se situe en partie à Montricoux.

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.
    2. 44° 05′ 50″ N, 1° 35′ 42″ E
    3. 44° 07′ 22″ N, 1° 38′ 50″ E

    Références

    1. Carte IGN sous Géoportail
    2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    6. Charles Portal et Edmond Cabié, Cartulaire des Templiers de Vaour (Tarn), , p. 40 (doc. 67), disponible sur Gallica


    • Portail de Tarn-et-Garonne
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.