Monulphe de Maastricht

Saint Monulphe (début VIe s. ap. J.-C., mort en 599[1],[2] ou en 609[1],[3]) est le 11e évêque de Maastricht après Saint Servais. Il succède à Saint Domitien, mort dans la seconde moitié du VIe siècle[1]. Il fut évêque pendant 39 ans[1].

Saint Monulphe
Fonction
Évêque catholique
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Autres informations
Étape de canonisation
Saint Monulphe.

Il sera suivi par saint Gondulphe.

Une rue de Liège porte son nom : la rue Monulphe.

Prophétie

L'origine moderne de la cité de Liège remonte au VIe siècle, lorsque Monulphe, évêque de Tongres qui se rendait de Dinant à Maastricht, s'arrêta dans un vallon où se trouvaient éparses quelques chaumières construites sur le bord d'un ruisseau appelé Légia. Surpris par le paysage pittoresque qu'il apercevait de toutes parts, il s'écria : « C'est ici la place que Dieu a choisie pour le salut d'un grand nombre, c'est ici que doit s'élever plus tard une ville puissante ; nous y ferons nous même bâtir un petit oratoire en l'honneur de saint Cosme et de saint Damien ».

Cette prédiction de l'évêque ne tarda pas à s'accomplir : nombreux furent les fidèles qui vinrent s'établir autour de la chapelle. Le nombre de ceux-ci s'accrut encore sous l'épiscopat de Lambert de Maastricht, car celui-ci se retirait souvent à Liège afin de s'y livrer à des exercices de piété. Et c'est là qu'il mourut, assassiné par le traître Dodon et ses complices. La nouvelle de ce crime se répandit dans tous les environs dont on accourut pour visiter les lieux du trépas. Le successeur de Lambert de Maastricht, Hubert de Liège y fixa sa résidence, et une église fut bâtie en honneur du martyr. Le bourg devint une ville, on l'entoura de murs épais (711) que l'on garnit de hautes tours pour en défendre les approches.

Notes et références

  1. Buttler 1830
  2. Selon Cuperus.
  3. Gallia Christ. nov., vol. III, col. 819

Voir aussi

Bibliographie

  • Alban Buttler, Vie des pères des martyrs et des autres principaux saints, Louvain, (lire en ligne)

Article connexe

Liens externes

  • Portail du catholicisme
  • Portail du Haut Moyen Âge
  • Portail de Maastricht
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.