Morsan

Morsan est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Morsan

La mairie.
Administration
Pays France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Brionne
Intercommunalité Communauté de communes Bernay Terres de Normandie
Maire
Mandat
Francis Agasse
2014-2020
Code postal 27800
Code commune 27418
Démographie
Gentilé Morsanais
Population
municipale
108 hab. (2017 )
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 57″ nord, 0° 35′ 42″ est
Altitude Min. 155 m
Max. 175 m
Superficie 4,83 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Morsan
Géolocalisation sur la carte : Eure
Morsan
Géolocalisation sur la carte : France
Morsan
Géolocalisation sur la carte : France
Morsan

    Géographie

    Morsan est une commune du Nord-Ouest du département de l'Eure en région Normandie. Elle se situe dans la région naturelle du Lieuvin entre Bernay et Pont-Audemer[1]. Elle appartient à l'arrondissement de Bernay et au canton de Brionne[2].

    Morsan sur la carte de Cassini de Lisieux-Honfleur.

    Communes limitrophes

    Histoire

    Paroisse en 1060, seigneurie en 1180, baronnie en 1628, marquisat en 1668.

    Toponymie

    Morsan est mentionnée sous la forme normande Morchent en 1050 - 1066, la paroisse se trouvant au nord de l'isoglosse « s(s) / ch » dit chuintement normanno-picard, c'est-à-dire au nord de la ligne Joret. L'orthographe actuelle devrait comporter un t final, puisqu'il ne s'agit pas du suffixe latin -anum > -an, quasi inexistant en Normandie.

    Il s'agit d'un composé de basse-latinité muro cinctus « enceinte de murs », « entouré d'un mur », type toponymique désignant probablement une enceinte du Bas Empire, dont la plus ancienne attestation connue se trouve chez Ammien Marcellin et qu'on retrouve dans de nombreux toponymes du Nord de la France : Morsent (Eure, Morcenc XIIe siècle) au sud de la ligne Joret ; Morchain (Somme, Murocinctus 995) au nord de la ligne Joret ; Morsans (Eure-et-Loir) au sud de la ligne Joret[5] ; etc.

    Selon Albert Dauzat et Charles Rostaing[6], la voyelle o de Murocinctus fait difficulté. Cette traduction littérale, ainsi qu'une autre forme Limocinctus « entouré d'ormes » (avec le gaulois limo-, orme), ainsi qu'en dernier lieu la répartition géographique, pourrait faire penser au calque d'un mot composé celtique (gaulois). Dans ce cas, le mot pourrait être cencto- « charrue » en gaulois[7], d'où cinctus, les limites de l'enceinte ayant été tracées à l'aide d'une charrue.

    Politique et administration

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    mars 2002 2008 Michel Marescal - -
    mars 2008 En cours Francis Agasse DVD Retraité
    Les données manquantes sont à compléter.

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

    En 2017, la commune comptait 108 habitants[Note 1], en diminution de 13,6 % par rapport à 2012 (Eure : +1,73 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    423430478355405415387375352
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    321316279261250222192175160
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    166167155132125108111133121
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
    119130130937092106123109
    2017 - - - - - - - -
    108--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    • L'église de la Sainte-Trinité. Cette église possède une nef du XIIIe siècle et un chœur du XVIIe siècle. Elle fut remaniée aux XVIe et XVIIe siècles. Le clocher est octogonal. Statuaire du XVIe siècle, mobilier du XVIIIe siècle. Un if imposant se trouve devant la porte de l'église[12].
    • Le château Blanc de Morsan.

    Patrimoine naturel

    ZNIEFF de type 2

    • La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort[13].

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. http://www.atlaspaysages.hautenormandie.fr/CONNAITRE-LES-PAYSAGES-HAUTS-NORMANDS/Les-pays-de-l-ouest-de-l-Eure/Le-Lieuvin (consulté le 31 décembre 2016).
    2. http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/27418_Morsan.html
    3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
    4. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
    5. François de Beaurepaire (préf. Marcel Baudot), Les Noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Paris, A. et J. Picard, , 221 p. (ISBN 2-7084-0067-3, OCLC 9675154), p. 147
    6. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, éditions Larousse 1968.
    7. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, éditions errance 2003. p. 113 -114.
    8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    12. Patrimoine Religieux de l'Eure. http://patrimoine-religieux-eure.a3w.fr/DetailElement.aspx?numStructure=54784&numElement=30154
    13. « La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 13 octobre 2015)
    14. Girault de Saint-Fargeau, Dictionnaire geographique, historique, industriel et commercial de toutes les communes de la France et de plus de 20,000 hameaux en dépendant, F. Didot, , 701 p. (sur Google Books)
    15. (de) Johann Christian Poggendorff, Biographich-literarisches Handwörterbuch zur Geschichte der exacten Wissenschaften, B.W. Feddersen, , 1170 p. (sur Google books)

    Liens externes

    • Portail de l’Eure
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.