Moscou-sur-Vodka

Moscou-sur-Vodka (en russe Москва-Петушки) est un roman de l'écrivain soviétique Venedikt Erofeïev écrit en 1969 et traduit en français pour la première fois à Paris en 1976[1],[2],[3],[4],[5].

Moscou-sur-Vodka

Monument pour le roman Moscou-sur-Vodka à Moscou, côté droit (2011).

Auteur Venedikt Erofeïev
Pays URSS
Genre Roman
Version originale
Langue Russe
Titre Москва-Петушки
Date de parution 1970 : samizdat
1973 : Israël
Version française
Traducteur Anne Sabatier
Antoine Pingaud
Éditeur Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution 1976
Nombre de pages 206
ISBN 978-2226002532

Trame narrative

Faute de trouver le Kremlin, une fois que la gare de KourskMoscou) a été trouvée, tout est direct, assuré, limpide, et imbibé : chaque tronçon du parcours Moscou-Petouchki (125 km environ) est l'occasion d'un bref chapitre rappelant un épisode de la vie du narrateur, Venedikt Eroféïev. Puis un petit groupe de buveurs se forme, avec conversation ivre. Quand vient le contrôleur habituel de la ligne, chaque voyageur sans ticket est tenu de payer son billet en lui servant un gramme d'alcool par kilomètre. La fin de l'Odyssée, la descente à Petouchki, est encore plus problématique.

Références culturelles

Dans la Russie soviétique des années 1960-1970, au moins sur ce tronçon, les références sont parfois politiques (Marat, Robespierre, Karl Marx, Décembristes, Vladimir Ilitch Lénine, Alexandre Herzen, Alexis Stakhanov, Luigi Longo, Charles de Gaulle, Georges Pompidou, etc), mais surtout littéraires, russes d'abord (Blok, Ivan Bounine, Dostoïevski, Nicolas Gogol, Maxime Gorki, Ivan Kramskoï, Maïakovski, Ouspenski, Anton Tchekhov, Vadeim Tikhonov (à qui le poème est dédié), Ivan Tourgueniev, Léon Tolstoï, et même Evtouchenkine...), puis allemandes (Goethe, Schiller) ou françaises (Louis Aragon, Elsa Triolet, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir). Et les personnages d'œuvres littéraires : Le Petit Poucet, Le Chaperon Rouge, Eugène Onéguine, Faust... Et tel comparse évoque les personnages des diverses antiquités ou mythologies : Cléopâtre, Aphrodite, roi Salomon, personnages de la Bible, anges, Satan, le Seigneur... Erreur en-deçà ou delà des Pyrénées (p. 118, Pascal).

Parmi les musiciens : Franz Litzt, Modeste Moussorgsky, Rimski-Korsakov...

Les consommations littéraires restent moins nombreuses que les boissons alcoolisées : types, marques, mélanges, et même quelques références à la Veuve Clicquot. L'éloge de l'alcoolisation est évidente, pour tous les âges, surtout pour le sexe masculin : vivre intensément, témérité, virilité, même si cela mène à l'apoplexie ou la paralysie. Nous vivions en parfaite harmonie, jamais la moindre dispute n'éclatait entre nous. Par exemple, si l'un voulait boire du porto... [...] Et si un autre penchait pour la bière, tous optaient pour la bière (p. 31, démarqué du Thélème de Rabelais).

Les références au travail, ou à l'économie socialiste, sont presque absentes. Le réalisme socialiste n'est pas la doctrine de Venedikt Erofeïev.

Édition française

  • Vénédict Erofeiev (trad. du russe par Annie Sabatier et Antoine Pingaud, postface Michel Heller), Moscou-sur-VodkaМосква - Петушки »], Paris, Albin Michel, (1re éd. 1976), 206 p. (ISBN 978-2226002532)

Annexes

Bibliographie

  • Efim Etkind, Georges Nivat, Ilya Serman et Vittorio Strada, Histoire de la littérature russe, t. 6 : Le XXe siècle. Gels et dégels, Paris, Fayard, , 1091 p. (ISBN 9782213019505)

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Léon Garaix, « Moscou-sur-Vodka de Vénédict Erofeiev (1938-1990) », sur regard-est.com, (consulté le 25 octobre 2016)
  2. Yan Shenkman, « Le voyageur enchanté, de Moscou à Pétouchki », sur rbth.com, (consulté le 25 octobre 2016)
  3. Éric Bonnargent, Atopia, petit observatoire de littérature décalée, Le Vampire actif, (ISBN 9782917094129, lire en ligne)
  4. Marie-Madeleine Martinet, Le chemin, la route, la voie: figures de l'imaginaire occidental à l'époque moderne, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 9782840503811, lire en ligne)
  5. Nadezhda Stangé-Zhirovova, Une autre Russie: fêtes et rites traditionnels du peuple russe, Peeters Publishers, (ISBN 9789042902329, lire en ligne)
  • Portail de la littérature
  • Portail de la culture russe
  • Portail de l’URSS
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.