Moulbaix

Moulbaix (en picard Moulbé) est une section de la ville belge d’Ath située en Région wallonne dans la province de Hainaut. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Moulbaix

Le moulin de la marquise
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Hainaut
Arrondissement Ath
Commune Ath
Code postal 7812
Zone téléphonique 068
Démographie
Gentilé Moulbaisien(ne)
Géographie
Coordonnées 50° 36′ nord, 3° 42′ est
Superficie 462 ha = 4,62 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Moulbaix
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Moulbaix
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Moulbaix

    Géographie

    Le village est situé à cinq kilomètres au sud-ouest d’Ath.

    Toponymie

    Le nom de la localité est attesté sous les formes Molenbais en 1101, Molembais en 1184, Molenbeke, Molenbeche en 1218[1].

    Il s'agit d'un composé de deux appellatifs toponymiques. Le second élément -baix se rencontre aussi bien en Belgique que dans la France du nord (ou il peut avoir diverses graphies -baix, -bais, -bet(s)). Il remonte au germanique *baki- « ruisseau » qui s'est perpétué dans le wallon « ruisseau »[2]. Le premier élément Molen-, réduit à Moul-, représente le germanique *mulin[2] ou *mulīn « moulin » (cf. vieux haut allemand mulin, mulî) qui a dû donner le vieux bas francique *molen (cf. néerlandais molen « moulin ») qui s'accorde mieux avec les formes anciennes. Le mot germanique a la même origine que le français moulin, terme issu du bas latin molīna, même sens.

    Moulbaix est donc un cognat de Molenbeek et Molenbaix.

    Patrimoine

    • Le moulin de la Marquise construit en 1614 et transféré à Moulbaix en (1752) est le dernier moulin à vent en activité dans le Hainaut.
    • Le château de Moulbaix : près de l'église se dissimule, dans un grand parc, un surprenant château du XIXe siècle, construit dans le style Tudor.
    • L’église paroissiale de Saint-Sulpice : construite sur les ruines de l'ancienne chapelle du château en 1750, l'église étonne par un clocher à bulbe particulier. À noter également la présence d'une chapelle néo-gothique seigneuriale en pierre blanche.

    Personnalités

    Liens externes

    Notes et références

    1. (nl) Maurits Gysseling, Toponymisch Woordenboek van België, Nederland, Luxemburg, Noord-Frankrijk en West-Duitsland (vóór 1226), Tongres, Belgisch Interuniversitair Centrum voor Neerlandistiek, (lire en ligne), p. 719.
    2. Jules Herbillon, Les noms des communes de Wallonie, Bruxelles, Crédit communal, coll. « Histoire » (no 70),
    3. Johann Gabriel de Chasteler de Courcelles sur Histoire Empire.org
    • Portail du Hainaut
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.