Moulure de couronnement

La moulure de couronnement ou moulure couronnée regroupe une grande famille de moulures qui sont conçues pour orner la partie terminale, supérieure d'une construction. Elle est généralement utilisée en architecture pour couronner les pilastres, les corniches ou en menuiserie pour les cabinets. Elle correspond également à la moulure droite, disposée en saillie au sommet d'un ensemble décoratif (porte, fenêtre, arc), qu'elle préserve de la pluie grâce à une petite rainure appelée « coupe-larme ».

Moulures de couronnement en plâtre.

Ces moulures ont fait de nos jours leur apparition dans des ornements en plâtre ou en bois à la jonction des murs et des plafonds, permettant ainsi de masquer leur joint.

Calcul d'angles

L'installation de ce type de moulures nécessite une coupe en angles jumelées à un biseau. Le calcul de ces angles est soumis à deux variables : l'angle de retombée (généralement compris entre 38 et 45 degrés), et l'angle de mur.

Des tables pré-calculées ou des logiciels peuvent être utilisés pour faciliter la détermination de ces angles. Les formules utilisées pour le calculer de ces angles sont les suivantes :

  • angle d'onglet
  • angle en biseau

Notes et références

    Voir aussi

    Sources

    Articles connexes

    Lien externe

    • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
    • Portail de l’ameublement
    • Portail du bâtiment et des travaux publics
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.