Mouvement populaire togolais

Le Mouvement populaire togolais (MPT) est un parti politique au Togo.

Pour les articles homonymes, voir MPT.

Histoire

Le parti a été fondé le à la suite d'une scission du Parti togolais du progrès provoquée par des divergences au sujet du limogeage de John Atayi[1]. Le MPT obtient 1,4% des voix à 1955 aux Élections de l'assemblée territoriales au Togo français de 1955 (en), sans gagner de siège. Sa part de vote tombe à 0,3 % aux Élections parlementaires au Togo français de 1958 (en), échouant encore une fois pour l'obtention d'un siège.

Après le Coup d'État togolais de 1963 (en), le MPT était l'un des quatre parti qui formait l'Union et la Réconciliation nationale, une seule liste électorale pour contester par la suite les Élections générales togolaises de 1963 (en) de cette année, chaque partie détenant 14 sièges. Son chef Nicolas Grunitzky était le seul candidat à la présidentielle[2].

Références

  • Portail de la politique
  • Portail du Togo
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.