Musée national du Bargello

Le musée national du Bargello est un musée de Florence installé depuis 1865 dans le palais du Bargello, avec ses collections de sculpture gothique et de la Renaissance, qui sont les plus importantes d'Italie.

Musée national du Bargello
Les statues des galeries des voûtes du cortile.
Informations générales
Type
national
Ouverture
1865
Visiteurs par an
238 713 ()
Site web
Collections
Collections
Sculptures de Donatello, de Michel-Ange, de Benvenuto Cellini
Genre
Sculpture, peinture, bas-reliefs, armures, armes,
Provenance
legs grand-ducal, Carrand, Franchetti et Ressmann
Époque
Bâtiment
Article dédié
Localisation
Adresse
4 Via del Proconsolo (d)
50122 Arrondissement 1 - Centre historique de Florence (d)
 Italie
Coordonnées
43° 46′ 13″ N, 11° 15′ 29″ E
Géolocalisation sur la carte : Florence
Géolocalisation sur la carte : Italie
Géolocalisation sur la carte : Florence

Histoire

En 1840, on découvre dans la chapelle du palais un portrait de Dante peint par Giotto, ce qui relance l'intérêt pour le bâtiment, qui est restauré. En 1859, un décret royal voue le palais à accueillir un musée sur la civilisation toscane. Le , le musée est inauguré sous son nom actuel de « musée national du Bargello ».

Collections

Le musée occupe trois niveaux du palais :

Œuvres principales

Salle du rez- de-chaussée

Océan de Giambologna.
Jason de Francavilla.

Cortile

  • La Tempérance, Allégorie de Florence, Junon et Paon, Arno, Terra, Arbia, (1556-15561) de Bartolomeo Ammannati
  • Océan (1570-1575) de Giambologna
  • Divinités fluviales de Francesco Camilliani
  • Canon de saint Paul et Faucon (1638) de Cosimo Cenni
  • Dauphin de fontaine (1809) de Battista Giovannozzi
  • Incoronazione di Ferdinando d'Aragona da parte del cardinale Latino Orsini nel 1459 et les Six Musiciens de Benedetto da Maiano
  • Le Pêcheur (1877) de Vincenzo Gemito
  • La Vierge et les saints Pierre et Paul (1328) de Paolo di Giovanni
  • Saint Jean-Baptiste de Domenico Pieratti (it)
  • Saint Luc (1403-1406) de Niccolò di Piero Lamberti
  • Alphonse d'Aragon attribué à Francesco Laurana
  • Chandelier en fer forgé de Giulio Serafini
  • Art florentin : frise avec dauphins, pile avec armes des Bordoni...

Salle de garde dite « de Michel-Ange »

Salles du premier étage

Loggia Verone

Salle de Donatello et de la sculpture du Quattrocento

David de Donatello.

Chapelle Marie-Madeleine et sacristie

Fresque de Giotto
  • Fresque de Giotto avec le portrait de Dante
  • Tondo de l'Esprit Saint, Luca della Robbia
  • Saint François stigmatisé atelier de Giotto
  • candélabre aux armes des Médicis de Valerio Cioli
  • pièces d'arts religieux siennois, toscan, florentin, lombard, vénitien, ombrien, français avignonnais, allemand : calices, reliquaires, croix, patène, candélabres, plaques votives

Collection Carrand

Léguée en 1888, elle comporte une importante collection de tableaux et d'objets d'arts (émaux, ivoires, camées, métaux, etc.) du Moyen Âge et de la Renaissance provenant d'Italie et de France

Salles du deuxième étage

Salle d'Andrea della Robbia

Salle de Giovanni della Robbia

  • Madonna del cuscino

Salle de Verrocchio

Liens externes

Références

  1. Fernand de Mély, « La crosse dite de Ragenfroid », dans Gazette archéologique, 1888, 14e année, p. 109-123 (lire en ligne)
  • Portail de la culture
  • Portail des musées
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des arts
  • Portail de Florence
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.