Myos Hormos

Myos Hormos, parfois dans les ouvrages en français Myos Ormos ou Muos Ormos (grec ancien Μυὸς Ὃρμος : le mouillage de la souris) est un ancien port égyptien, fondé au IIe siècle avant notre ère sur la rive occidentale de la mer Rouge. Il est localisé sur le site actuel de Quseir al-Quadim (anciennement Quseir, Kusayr sous la période islamique)[1], à 8 km au nord de Al-Qusayr.

Myos Hormos
Ville d'Égypte antique
Noms
Nom grec Μυὸς Ὃρμος
Nom actuel Quseir al-Qadim
Administration
Pays Égypte
Géographie
Coordonnées 26° 09′ 24″ nord, 34° 14′ 30″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Égypte
Myos Hormos
Géolocalisation sur la carte : Égypte
Myos Hormos

    Après des traces d'activité à l'époque ptolémaïque ce port connaît une forte activité au lendemain de la conquête romaine de l’Égypte lorsque les caravanes le relient à Coptos. Pour assurer leur protection et leur ravitaillement en eau, l’armée romaine construit des forts (des præsidia) le long de cette route, des puits fortifiés abritant une petite garnison. Le commerce avec l'Inde et la pêche y sont attestés[2]. Jean-Pierre Brun a donné de nombreuses informations sur l'état actuel des connaissances archéologiques de Myos Hormos lors d'un colloque organisé au Collège de France en mars 2016[3].

    Après son abandon, vraisemblablement du à l'ensablement, il connait une seconde période d'activité à l'époque musulmane (XIe - XIIIe siècle)[2] qui a donné lieu à un nouveau commerce avec l'Orient[4].

    Notes et références

    1. Amigues, Suzanne, « M. van der Veen, Consumption, Trade and Innovation. Botanical Remains from the Roman and Islamic Ports at Quseir al-Qadim (2011) », Topoi. Orient-Occident, vol. 18, no 2, (lire en ligne, consulté le 11 juin 2018)
    2. « Le port de Myos Hormos et son rôle dans le commerce indo-romain », sur College de France, (consulté en conférence de lucy blue)
    3. « Chronologie des forts des routes de Myos Hormos et de Bérénice », sur www.college-de-france.fr (consulté le 11 juin 2018)
    4. « Le ravitaillement des établissements romains du désert Oriental d'Égypte : preuves botaniques », sur www.college-de-france.fr (consulté le 11 juin 2018)

    Bibliographie

    Voir aussi

    Article connexe

    Liens externes

    • Portail de l’océan Indien
    • Portail de l’Égypte antique
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.