Naban

Le Naban ou lutte birmane au corps à corps est un art de combat du IIIe siècle ; il s’est transformé aujourd’hui en lutte sportive au corps à corps. Certaines ethnies du Myanmar en ont fait leur sport populaire, c’est le cas des Arakanais (ou Rakhines). Cette pratique martiale appartient depuis le Xe siècle à un ensemble appelé thaing.

Naban

Compétition en 2005

Domaine Lutte traditionnelle
Pays d’origine Birmanie
Dérive de Boxe birmane
Sport olympique non

La lutte birmane (naban) permet, quant à elle, une approche complète du travail au sol et du corps à corps, avec l'apprentissage des techniques de projection, de contrôle (immobilisations) et de soumission (clés, strangulations, points de pression, écrasements, pincements, écartèlements, etc.). C'est une activité très physique, qui constitue la continuation logique du combat à mi-distance.

Voir aussi

  • Ba Than (Gyi), Manual of the Bando discipline, National Bando Association, Burma, 1946-68
  • Maung Gyi, Bando, philosophy, principles et practice, IST edition, 2000
  • Maung Gyi, Burmese bando boxing, Ed. R.Maxwell, Baltimore, 1978
  • Don F.Draeger and Robert W.Smith, Comprehensive Asian Fighting arts, E. Kodansha, Tokyo, 1969
  • Zoran Rebac, Traditional burmese boxing, Ed. Paladin Press, Boulder, 2003

Liens externes

  • Portail de la Birmanie
  • Portail de la lutte
  • Portail arts martiaux et sports de combat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.