Naokazu Takemoto

Naokazu Takemoto (竹本 直一, Takemoto Naokazu), né le , est un homme politique japonais membre de la Chambre des représentants à la Diète (assemblée législative nationale) pour la quinzième circonscription d'Osaka ; il appartient au Parti libéral-démocrate. En , il est devenu ministre de la Science et des technologies[1].

Pour les articles homonymes, voir Takemoto.

Naokazu Takemoto
竹本 直一
Fonctions
Ministre d'État japonais chargé de la stratégie Cool Japan, de la stratégie de Propriété intellectuelle, de la Politique scientifique et technologique, de la Politique spatiale et de la Politique des TIC
En fonction depuis le
(6 mois et 18 jours)
Premier ministre Shinzō Abe
Gouvernement Abe IV
Prédécesseur Takuya Hirai
Représentant du Japon
En fonction depuis le
(23 ans, 5 mois et 8 jours)
Élection 20 octobre 1996
Réélection 25 juin 2000
9 novembre 2003
11 septembre 2005
30 août 2009
16 décembre 2012
14 décembre 2014
22 octobre 2017
Circonscription 15e district de Osaka
Législature 41e, 42e, 43e, 44e, 45e, 46e, 47e et 48e
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Kanan
Japon
Nationalité Japonaise
Parti politique PLD
Diplômé de Université de Kyoto
Naokazu Takemoto au World Economic Forum à Jakarta en Indonésie, le

Carrière

Originaire du district de Minamikawachi, et diplômé de l'université de Kyoto, Takemoto a été élu pour la première fois en 1996. Il a commencé sa carrière en tant que fonctionnaire de l'ancienne Agence Foncière nationale (aujourd'hui Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme). Depuis son élection à la Diète, il a également servi en tant que Secrétaire parlementaire du ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie (dans le Cabinet Mori), Secrétaire parlementaire du ministre de la Santé, du Travail et de la protection sociale (dans le Cabinet Koizumi), et premier vice-ministre des Finances (Cabinet Koizumi)[2].

Opinions

Membre du lobby révisionniste Nippon Kaigi[3], Takemoto appartient à plusieurs groupes de droite au Parlement :

  • Groupe de discussion parlementaire de la Nippon Kaigi (日本会議国会議員懇談会, Nippon kaigi kokkaigiin kondankai) ;
  • Conférence des parlementaires de l'Association Shinto de Leadership Spirituel (神道政治連盟国会議員懇談会, Shinto seiji renmei kokkaigiin kondankai) ;

Takemoto a donné les réponses suivantes à un questionnaire soumis par le Mainichi Shinbun aux parlementaires en 2012[4]:

Autres projets politiques

Takemoto défend l’idée de la construction d'un gazoduc reliant l'île de Sakhaline à la préfecture d'Ibaraki[5].

Il est également un défenseur militant de l'usage administratif des sceaux (hanko)[6].

Références

  1. Cabinet profiles, The japan Times (12 septembre 2019), p. 3.
  2. Profil de Takemoto Naokazu sur le site internet du PLD: http://www.jimin.jp/english/profile/members/114775.html
  3. Site internet de la Nippon Kaigi
  4. Mainichi 2012: senkyo.mainichi.jp/46shu/kaihyo_area_meikan.html?mid=A27015001001
  5. Anche il Giappone vuole un super-gasdotto sottomarino per importare gas russo, Greenreport.it (28 mai 2014).
  6. Agence Jiji, Website of Japan's new 78-year-old IT minister offline for months, raising questions over his tech acumen, The Japan Times (13 septembre 2019).

Liens externes

  • Portail du Japon
  • Portail de la politique
  • Portail d'Osaka et sa préfecture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.