Naspers

Naspers (à l'origine De Nasionale Pers qui signifie la presse nationale en afrikaans) est un groupe de presse multinational basé en Afrique du Sud. Le groupe se distingue en deux segments : l'électronique et la presse média.

Naspers

Création 12 mai 1915
Fondateurs Die Burger
Forme juridique Société par actions
Siège social Le Cap
 Afrique du Sud
Activité Groupe de presse
Produits Presse, Télévision
Société mère Public Investment Corporation (en)[1]
Filiales Myriad International Holdings (d)
Site web « http://www.naspers.co.za/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
http://www.naspers.com
Siège de Naspers building au Cap CBD.

La principale filiale de la société Naspers est Media24 au travers de laquelle elle détient plus de 80 journaux et 60 magazines en afrikaans et en anglais comme le Daily Sun, City Press, Beeld, Die Burger, Volksblad et Rapport. Naspers contrôle ainsi 60 % des titres de magazines en Afrique du Sud. Sa branche électronique contrôle plusieurs chaines de télévisions câblés (M-net, DSTV et Supersport). Grâce à sa filiale Media 24 Digital, elle gère également plusieurs sites Web dont News24.com, le site d'informations le plus visité d'Afrique du Sud.

En un siècle, la petite société d'édition de journaux est devenue un géant international du multimédia, présent dans plus de 120 pays sur quatre continents, et la plus grande entreprise d'Afrique en termes de capitalisation boursière avec une valeur estimée à 1 trillion de rands (64 milliards de dollars)[2]. Un trillion de rands (en comptage anglo-saxons Échelles courte), correspond à un millier de milliards de rands (en comptage francophone avec Échelles longue).

Historique

Le groupe Naspers est fondé au Cap sous le titre De Nasionale Pers le par Pieter Malan, Fred Dormehl et Willie Hofmeyr, des nationalistes afrikaners dont l'objectif est de défendre et promouvoir la cause du peuple Afrikaner par le biais d'un groupe de presse. Sa première publication est alors le journal nationaliste Die Burger dont la rédaction est confiée à Daniel François Malan.

L'année suivante, il sort son premier magazine, De Huisgenoot puis en 1918, fonde une compagnie d'édition appelée De Burger Boekhandel.

Proche de la branche capitaliste du parti national, Naspers accompagne la montée du parti au pouvoir, d'abord en 1925 puis encore en 1948. Son conseil d'administration compte alors des personnalités de premier plan du parti comme Hendrik Verwoerd puis plus tard Pieter Botha.

Si durant la période d'apartheid, le groupe continue d'éditer des revues et journaux favorables au gouvernement nationaliste, il diversifie son activité et publie également des journaux non politiques de langue anglaise. En 1985, il lance en Afrique du Sud sa première chaine de télévision câblée, M-Net, qui se révèle un véritable succès commercial.

En 1993, M-Net est divisée en deux compagnies, la première axée sur la télévision payante, la seconde, MIH Holdings Limited, sur la téléphonie mobile.

En septembre 1994, Nasionale Pers entre sur le marché des cotations de la bourse de Johannesburg et en 1998, abrège son nom en Naspers alors que ses filiales se développent avec succès dans le domaine de l'internet, en particulier dans les pays émergents, notamment en Asie[2]. Ainsi, durant les années 2000, Naspers développe ses activités en Chine où il acquiert 9,9 % des titres de Beijing Media Corporation (“BMC”). Naspers entre également dans le capital de Tencent (2001) et possède en 2016 34 % des parts du développeur de WeChat[2].

En 2005, Naspers acquiert les droits de Tiscali pour l'Afrique du Sud, continue son développement à l'étranger, notamment en Europe et aux États-Unis et effectue une percée en Russie où elle possède, en 2016, 29 % des parts de Mail.ru, le propriétaire de VKontakte et est actionnaire majoritaire d'Avito, une entreprise de vente en ligne[2].

En 2015, Naspers se lance dans la vidéo à la demande avec Showmax.

Si l'essentiel de ses bénéfices provenaient il y a quelques années de son activité en Afrique du Sud (72 %), ses activités sur Internet, selon la compagnie elle-même, représentent 68 % de son chiffre d'affaires sur l'année 2015/2016[2].

En , Naspers annonce l'acquisition de la moitié de la participation de Rocket Internet dans Delivery Hero pour 660 millions d'euros, pour faire passer sa participation à 23,6 %[3].

Publications

Magazines

  • Huisgenoot
  • Drum
  • YOU (en)
  • Weg
  • FINWEEK
  • Sarie
  • Fair Lady
  • Woman's Value
  • DIT
  • True Love Magazine
  • True Love Babe
  • Maxpower
  • My Week
  • InStyle
  • TOPbike
  • Men's Health (édition sud-africaine)
  • Men's Health Living (édition sud-africaine)
  • Drive Out

Journaux

Internet

  • Allegro.pl
  • News24
  • Fin24
  • Property24
  • Women24
  • Health24
  • Wheels24
  • 24.com
  • Food24
  • Mweb
  • QQ
  • MediaZone.com
  • Gadu-Gadu
  • LIVECHAT Software (fabricants de LiveChat)
  • Mail.ru

Télévision

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la presse écrite
  • Portail de l’Afrique du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.