Nebelwerfer

Les Nebelwerfer (lanceurs de brouillard, un nom de code utilisé pour cacher la vraie nature de ces engins[1]) sont des lance-roquettes multiples montés sur trépied et tirant en rafale utilisés par l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nebelwerfer
Victimes civiles polonaises du Nebelwerfer utilisée par la Wehrmacht (Photographie prise par Eugeniusz Lokajski, en août 1944).
Chargement d'un Nebelwerfer, sur le front russe, le 23 septembre 1943.

Développés avant le début du conflit, ils servirent au front à partir de mars 1940. Ils ressemblent beaucoup à leurs concurrents soviétiques, les Katiouchas et ceux des Alliés, les Land Mattress, et font un même bruit assourdissant.

Plusieurs sont embarqués à bord de véhicules dont des blindés français reconditionnés par le Baukommando Becker.

La même technologie a aussi été utilisé sur le calliope (M4 sherman équipé du même dispositif) et l'orgue de Staline.

Modèles

Nebelwerfer 35 de 10 cm

Nebelwerfer 40 de 10 cm

Nebelwerfer 41 de 15 cm

Nebelwerfer 41 de 28/32 cm

Nebelwerfer 42 de 21 cm

Nebelwerfer 42 de 30 cm

Raketen-Vielfachwerfer de 8 cm

Panzerwerfer

Adaptation air-air (Werfer-Granate 21)


Notes et références

  1. Malgré leur nom, la « fonction fumigène » des Nebelwerfer était secondaire.

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.