Nedrick Young

Nedrick Young est un acteur et un scénariste américain né le à Philadelphie (Pennsylvanie) et mort le à Los Angeles (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Young.
Nedrick Young
Surnom Ned Young
Nathan E. Douglas
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie
Nationalité Américaine
Décès
Los Angeles, Californie
Profession Acteur
Scénariste
Films notables Le Rock du bagne
La Chaîne
Procès de singe

Biographie

Nedrick Young fait des études à l'Université Temple à Philadelphie, mais il doit les arrêter prématurément en 1931 à la mort de son père. Il devient alors acteur, au théâtre à Broadway et au cinéma. Après la guerre, il obtient des premiers rôles dans des films de série B et commence à écrire des scénarios. Il est ensuite pris sous contrat comme acteur par la Warner[1].

Un jour il est cité à comparaître devant la Commission sur les activités non-américaines, mais invoque le 5e amendement pour refuser de dire s'il est communiste. Warner dès lors ne renouvelle pas son contrat et il se retrouve alors obligé à prendre de petits boulots, barman ou vendeur de bagages[1].

À la fin des années 1950, il écrit le scénario de La Chaîne, avec Harold Jacob Smith, mais est obligé de le faire sous le pseudonyme de Nathan E. Douglas, et c'est sous ce nom qu'il viendra chercher son Oscar.

Il tentera, avec d'autres, de faire condamner la Motion Picture Association of America et diverses sociétés de production et de distribution pour violation de la loi anti-trust, mais sans succès[2].

En 1993, sa veuve, Elizabeth MacRae (en), demande que soit rétabli son nom dans les nominations et les récompenses aux Oscars. Elle obtient satisfaction en juin de la même année[3],[4].

Filmographie

comme acteur

comme scénariste

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. (en) Bob Thomas (Associated Press), « Nedrick Young Writes Again After Being on Blacklist », Ocala Star-Banner, , p. 9 (lire en ligne).
  2. (en) « Nedrick Young et al., Appellants, v. Motion Picture Association of America, Inc., et al., Appellees, 299 F.2d 119 (D.C. Cir. 1962) », Justia, (consulté le 21 mai 2015).
  3. (en) Reynold Humphries, Hollywood's Blacklists : A Political and Cultural History, Edinburgh University Press, , 184 p. (ISBN 9780748624560), p. 154.
  4. (en) « Nedrick Young », sur www.oscars.org, Academy of Motion Picture Arts and Sciences (consulté le 21 mai 2015).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.