Neon (magazine)

NEON est un magazine généraliste de société du groupe français Prisma Média, destiné aux 25-35 ans.

NEON

Logo du magazine NEON

Pays France
Zone de diffusion France
Langue Français
Périodicité Bimestriel
Genre Généraliste 25-35 ans
Prix au numéro 3,90 
Diffusion 30 822[1] ex. (2018-2019)
Date de fondation 2013
Éditeur Prisma Média

Directeur de publication Gwendoline Michaelis
Rédacteur en chef Julien Chavanes
Site web Consulter

Historique

NEON a été lancé le [2] sous la forme de bimestriel, avant de passer en mensuel le [3]. Il redevient bimestriel en [4]. Le magazine est inspiré de son homonyme allemand, NEON, lancé en 2004 par Grüner + Jahr, maison mère de Prisma. Son slogan a été "Sérieusement allumé" puis "Il faut tout essayer !", et il est notamment connu pour son logo fluo[5] qui change de couleur à chaque numéro.

Le groupe Prisma Média a investi trois millions d'euros pour son lancement[6]. Il est tiré chaque mois à plus de 45 000 exemplaires (chiffres OJD 2014)[7].

La rédaction est dirigée par Julien Chavanes depuis [8], qui a succédé à Danielle McCaffrey et Olivier Carpentier, rédacteur en chef du magazine Ça m'intéresse.

En , le magazine s'associe avec Fabrice Pierrot, journaliste et entrepreneur, pour ouvrir Le Café NEON dans le 18e arrondissement de Paris, "le premier café lié à un titre de presse nationale"[9]. La rédaction y organise des évènements publics ou privés, des soirées de lancement pour chaque nouveau numéro, ainsi que des conférences de rédaction en public.

Ligne éditoriale

NEON se définit comme un « magazine de société par l'intime[10], mixte, qui s’adresse aux 25-35 ans »[11]. Il aborde des sujets aussi variés que la société, la culture, la consommation, le grand-reportage, mais toujours avec une approche originale et décalée. Il met en avant le journalisme gonzo à la première personne, et les journalistes se mettent très régulièrement eux-mêmes en situation.

Distinctions

En 2013, le titre a reçu le Prix de l'innovation aux Prix des magazines de l'année décernés par le Syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM)[12]. Sa journaliste Pauline Grand d'Esnon a reçu le Prix Varenne 2017 pour son reportage "sexisme, l'attaque des trolls" paru sur NEON[13]. En 2019, le titre a nouveau été récompensé par le Prix Varenne de la presse magazine pour "Les Aigles du désert", un reportage de Laure Andrillon[14].

Notes et références

  1. ACPM
  2. Xavier Ternisien, « "Neon", le bimestriel de Prisma pour les 25-35 ans » (consulté le 31 mai 2015)
  3. « Le magazine Neon devient mensuel » (consulté le 31 mai 2015)
  4. « Neon redevient bimestriel, se diversifie et généralise la réalité augmentée | Offremedia », sur www.offremedia.com (consulté le 7 février 2019)
  5. Néon, le magazine des jeunes adultes - Le Before du 22/01 (lire en ligne)
  6. « "Neon", le bimestriel de Prisma pour les 25-35 ans » (consulté le 31 mai 2015)
  7. « Néon – Chiffres – OJD », sur www.ojd.com (consulté le 31 mai 2015)
  8. « Danielle Mc Caffrey nommée rédactrice en chef de Neon » (consulté le 31 mai 2015)
  9. « Le magazine Neon ouvre un café à Paris », sur Stratégies, (consulté le 7 février 2019)
  10. « Trois questions à Julien Chavanes, rédacteur en chef de NEON », sur unionpresse.fr, (consulté le 7 février 2019)
  11. « NEON devient mensuel en août ! » (consulté le 31 mai 2015)
  12. « Neon va passer en mensuel » (consulté le 31 mai 2015)
  13. « Prisma Media - Métiers, recrutement, stages, offres d'emploi », sur www.jobteaser.com (consulté le 7 février 2019)
  14. neonmag, « Ils cherchent les migrants disparus à la frontière entre les US et le Mexique : en mission avec les Aigles du désert », sur NEON, (consulté le 4 mars 2020)

Liens externes

  • Portail de la presse écrite
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.