Neubourg-sur-le-Danube

Neubourg-sur-le-Danube (en allemand Neuburg an der Donau) est une ville d'Allemagne, située dans l'arrondissement de Neuburg-Schrobenhausen, en Bavière. Sa population s'élevait à 28 748 habitants en 2014[1].

Pour les articles homonymes, voir Neubourg.

Neubourg-sur-le-Danube

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Neuburg-Schrobenhausen
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
16
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Dr. Bernhard Gmehling
Partis au pouvoir CSU
Code postal 86633
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 85 149
Indicatif téléphonique 08431
Immatriculation ND
Démographie
Gentilé neubourgeois
Population 28 748 hab. (2014)
Densité 354 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ nord, 11° 11′ est
Altitude Min. 383 m
Max. 550 m
Superficie 8 132 ha = 81,32 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Neubourg-sur-le-Danube
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Neubourg-sur-le-Danube
Liens
Site web www.neuburg-donau.de

    Géographie

    Neuburg an der Donau est située à 47 km au nord-nord-est d'Augsbourg, sur la rive droite du Danube.

    Histoire

    Appartenances historiques

    Duché de Bavière 907–1255
    Duché de Haute-Bavière 1255–1353
    Duché de Bavière-Landshut 1353-1392
    Duché de Bavière-Ingolstadt 1392-1447
    Duché de Bavière-Landshut 1447-1505
    Duché de Palatinat-Neubourg 1505–1808
    Royaume de Bavière 1808–1918
    République de Weimar 1918–1933
     Reich allemand 1933–1945
    Allemagne occupée 1945–1949
    Allemagne 1949–présent

    Capitale du duché de Palatinat-Neubourg (créé à la suite de la guerre de succession de Landshut) de 1505 à 1808, les souverains de Neubourg devinrent par héritage Électeur palatins en 1685. Leurs successeurs acquirent l'Électorat de Bavière en 1777 puis furent élevés à la dignité royale par Napoléon Ier en 1805. De cette branche de la Maison de Wittelsbach sont issues entre autres l'impératrice Éléonore-Madeleine, François-Louis de Palatinat-Neuburg, archevêque-électeur de Trêves puis de Mayence, la reine Marie-Sophie de Portugal, la reine d'Espagne Marie-Anne de Neubourg (héroïne du Ruy Blas de Victor Hugo).

    Ville jadis forte, souvent prise et reprise :

    Culture

    Religion

    Couvent et monastère

    Neubourg-sur-le-Danube possédait un couvent dont certaines parties existent encore aujourd'hui. Au cœur de Neubourg, on retrouve le couvent de nonnes bénédictines de Bergen, qui date de l'an 976 et qui sera en 1002 fusionné avec le couvent de Neubourg. Plus tard, c'est à cet endroit-là qu'un collège jésuite sera érigé. On y retrouve aujourd'hui l'institut Maria Ward.

    D'autres couvents ont pu voir le jour à Neubourg-sur-le-Danube : le couvent des Ursulines St-Maria, qui fut bâti entre 1698 et 1701, puis fermé en 1813, ainsi que le couvent St-Elisabeth et sa clinique, qui existent encore à ce jour.

    Eglises

    On compte plusieurs églises à Neubourg-sur-le-Danube : l'Eglise St-Pierre, l'Eglise St-Ulrich, l'Eglise du Saint Esprit, l'Eglise apostolique.

    Monuments profanes

    Le Château de Neubourg fut bâti au XIIIe siècle. Quelques siècles plus tard, le château subit des changements pour finir par être un château de la Renaissance. Quelques changements furent une dernière fois entreprit à l'époque baroque.

    L'hôtel de ville fut construit entre 1603 et 1609.

    La bibliothèque nationale et la bibliothèque locale comptent aussi parmi les monuments de la ville.

    Politique

    Lors des élections communales du , la CSU sortit premier avec 45,5% des voix.

    Bernhard Ghemling (CSU) devint en 2002 maire de Neubourg-sur-le-Danube. Son prédécesseur était Hans Günter Huniar (du parti indépendant Freie Wähler), qui était en fonction depuis 1984.

    Jumelages

    Personnalités nées dans la commune

    Notes

    Voir aussi

    Liens externes

    • Portail de la Bavière
    • Portail de la géographie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.