Nexon (entreprise)

Nexon (coréen 넥슨) est une société sud-coréenne de développement et d'édition de jeux vidéo fondée à Séoul en 1994. L'entreprise est à l'origine de nombreux jeux vidéo tels que Combat Arms ou encore Counter-Strike Online[5]. Le siège social de la compagnie est situé à Tokyo, au Japon.

Pour les articles homonymes, voir Nexon.

Nexon Co. Ltd.

Création 1994 (Séoul)
Fondateurs Kim "Jay" Jung-Ju[1]
Forme juridique Public Limited Company (Ltd.)
Action TSE : 3659
Siège social Tokyo
 Japon
Direction Seung Woo Choi (Honorary Chairman)[2]

Owen Mahoney (President, Representative Director)
Jeong Ju Kim (Director)
Ji Won Park (Director)
Satoshi Honda (Independent Director)
Shiro Kuniya (Independent Director).

Activité Industrie vidéoludique
Filiales Nexon Mobile Corp.

Nexon Networks Corp.
Nexon Communications Co. Ltd.
Nextoric Corp.
Neople Inc.
Nexonova Corp.
EXC Games Corp.
NDoors Inc.
GameHi Co. Ltd.
Nclipse Corp.
Copersons Corp.
Qbious Co. Ltd.
Quad Dimensions Co. Ltd.
Lexian Software Development Co. Ltd.
Fantage Inc.
Bricklink Co Ltd[3],[4]

Effectif 3 200 (2011)
Site web company.nexon.com

Elle est en 2012 la 13e plus grande société commercialisant des jeux vidéo par chiffre d'affaires[6].

Historique

Jeux édités et/ou développés

  • 2001 - Shattered Galaxy
  • 2003 - MapleStory
  • 2003 - TalesWeaver
  • 2004 - Crazyracing Kartrider
  • 2004 - Mabinogi
  • 2005 - Sudden Attack
  • 2005 - Dungeon Fighter Online
  • 2006 - Audition Online
  • 2007 - Elsword
  • 2007 - War Rock
  • 2007 - Lunia: Record of Lunia War
  • 2008 - Atlantica Online
  • 2008 - Combat Arms
  • 2008 - Counter-Strike Online
  • 2010 - Vindictus
  • 2010 - Dragonica
  • 2011 - MapleStory Adventures
  • 2013 - Warface
  • 2012 - Counter-Strike Online 2
  • 2014 - Counter-Strike Nexon Zombies
  • 2015 - Fantasy War Tactics
  • 2015 - DomiNations
  • 2016 - First Assault Online
  • 2016 - Tree Of Savior
  • 2017 - Riders of Icarus
  • 2017 - LawBreakers

Notes et références

Lien externe

  • Portail des entreprises
  • Portail du jeu vidéo
  • Portail de la Corée du Sud
  • Portail de Tokyo
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.