Nicolas Hogenberg

Nicolaus Hogenberg (ou Nicolas Hogenberg), né à Munich vers 1500 et mort en 1539, est un peintre, dessinateur et graveur flamand.

Nicolas Hogenberg
Naissance
Décès
Activités
Lieux de travail

Biographie

Hogenberg est né à Munich[N 1], sans doute de parents d'origine malinoise[N 2]. Connu pour ses estampes réalisées à Malines où il travailla pour la régente Marguerite d'Autriche de 1527 à sa mort en 1539[1]. Walter Friedlaender pense que le monogrammiste « N H » doit être Nicolas Hogenberg[1].

L'identification internationale ISNI[2] suggère qu'il est le peintre anonyme Le Maître à l'écrevisse (de) (en allemand Meister mit dem Krebs)[3].

Il est le père de Frans Hogenberg (1535-1590).

Œuvres

Deux dessins sont conservés au Musée du Louvre à Paris, au cabinet des arts graphiques[N 3] :

  • La Crucifixion entre la Vierge et saint Jean, 33,3 cm.
  • Le Christ assis sur la croix, 33,3 cm.

Notes et références

Notes

  1. Ainsi que l'atteste la mention Monachensis — Munichois — sur une série d'estampes[1].
  2. Son patronyme est porté, alors, par de nombreux artistes de Malines. Voir biographie du British Museum : although his family most probably came originally from Malines, where a number of artists of this name worked[1]..
  3. Provenance de ces deux dessins : vente Mrs Vivian Neal, Londres (Sotheby's), 28 mars 1968, n° 118 (comme Attribué à Aert Claesz.) ; acheté par la galerie Colnaghi — à cette époque, les maisons de ventes britanniques publiaient des listes de résultats où les prix réalisés et le nom des acheteurs étaient mentionnés ; par la suite les prix seuls furent indiqués — ; vente Iohan Quirijn van Regteren Altena, Londres (Christie's) 10 juillet 2014 n° 1.

Références

  1. (en) « Biographie de Nicolas Hogenberg », sur British Museum (consulté le 10 décembre 2014).
  2. (en) Identification internationale ISNI.
  3. (de) Georg Kaspar Nagler, Neues allgemeines Künstler-Lexicon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken von der maler, Munich, 1840, tome 9, p. 45.

Annexes

Bibliographie

  • (de) Max J. Friedländer, Nicolas Hogenberg und Frans Crabbe die Maler von Mecheln. Jahrbuch der Preußischen Kunstsammlungen, 1921, volume 42, p. 161-168
  • Le Cabinet d’un Amateur: Dessins flamands et hollandais des XVIe et XVIIe siècles d’une collection privée d’Amsterdam, Rotterdam : Museum Boijmans Van Beuningen, Paris : Fondation Custodia, Bruxelles : Bibliothèque Albert 1er, 1976-1977, n° 76, pl. 11 and 10, notice de J. Giltaij
  • Olivia Savatier Sjöholm, « Nicolaus Hogenberg du Danube à l'Escaut », Grande Galerie, , p. 16-17.

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la gravure et de l'estampe
  • Portail des Flandres
  • Portail de la Renaissance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.