Nicole Chane Foc

Nicole Chane Foc (née à Saint-Pierre, La Réunion, le ) est une canniste française.

Nicole Chane Foc
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Parcours

Après quelques années à pratiquer en loisir la canne de combat au club de La Rivière des Galets (Le Port), elle se lance véritablement dans la compétition de haut niveau en 2002. Son premier titre national est acquis en 2003 ; suivront plusieurs années au riche palmarès :

  • Championne de La Réunion en 2004, 2005, 2006, 2007, 2008
  • Championne de l'Océan indien en 2006 et 2007
  • Championne de France en 2003[1], 2004[2], 2005[3], 2006[4], 2007[5] et 2008[6]
  • Vainqueur des internationaux de France en 2003, 2005 et 2006
  • Championne d’Europe individuelle en 2006[7]
  • Championne d'Europe par équipe en 2006[8]
  • Championne du monde individuelle en 2008[9]
  • Championne du monde par équipe en 2004, 2008[10] et 2012[11]
  • Invaincue en combat d' à

Tout en assurant une carrière professionnelle au sein d'EDF Réunion, Nicole aura à cœur de transmettre son expérience et sa technique. Elle obtient le brevet d’État de canne de combat en 2010. En 2012, elle ouvre son propre club à Saint-Paul (Caro Canne) sous l'égide de l'Ufolep, comme la totalité des cannistes réunionnais qui quittent la Fédération française de Boxe.

Nicole Chane Foc fut la première Réunionnaise a ramener sur son île un titre de championne du monde senior individuelle (Frankenberg 2008). Ce titre lui aura donné une certaine notoriété[12],[13]. Elle obtient ainsi la médaille de bronze de la Jeunesse et des sports en 2008[14] et est nommée « femme sportive de l'année » par la région Réunion la même année[15].

Secrétaire du comité Régional de canne de combat depuis 1999, membre du Comité Directeur de l'Office municipal de Saint Paul, elle obtient en 2014 le prix départemental du mérite[16],[17].

Notes et références

  1. Jean François Roux fouillet, « Six titres pour La Réunion », Le Quotidien de La Réunion, , p. 37
  2. « La Réunion tient son rang », Le Journal de l'Ile,
  3. « On se maintient », Le Journal de l'Ile,
  4. « Quatre médailles d'or », Le Quotidien de La Réunion,
  5. Jean François Roux Fouillet, « Chane Foc et Rechichou titrés », Le Quotidien de La réunion,
  6. « La Réunion dominatrice », Le Quotidien de La réunion,
  7. Matthieu David, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, 23 octobre 2006
  8. Jean François Roux Fouillet, « Nicole Chane Foc en or », Le Quotidien de La Réunion,
  9. Jean Marc Goglione, « La canne s'appuie sur une reine », Le Quotidien de La Réunion,
  10. Florence Labache, « Une canne en or », Le Quotidien de La Réunion, , p. 53
  11. Le Quotidien de La Réunion, 24 septembre 2012, p. 37
  12. Hervé Colin, « La canne et le roseau », Le Quotidien de La Réunion, , p. 21
  13. Jérôme L'archiviste, 1000 Célébrités de La Réunion, Orphie, , 928 p. (ISBN 978-2-87763-540-0)
  14. Le Quotidien de La Réunion, 5 décembre 2008
  15. Véronique Lauret, « Nicole Chane Foc sportive de l'année », Femme Mag, , p. 32-33-44
  16. « 21 modèles de courage et d'insertion », Le Quotidien de La Réunion, no 12 347, , p. 9
  17. « Généreux et forts: les 21 lauréats du prix du mérite 2014 », Le Journal de l'Ile, no 21037, , p. 11 (ISSN 0395-8876)

Sources

  • Portail arts martiaux et sports de combat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.