Nikita Akinfievitch Demidoff

Nikita Akinfievitch Demidoff est un industriel et mécène russe, né le et mort le .

Pour les articles homonymes, voir Nikita.
Pour les autres membres de la famille, voir famille Demidoff.
Nikita Demidoff
Portrait par Fedor Rokotov, vers 1760, musée de Perm, Russie
Biographie
Naissance
Décès
(à 65 ans)
Nom dans la langue maternelle
Никита Акинфиевич Демидов
Nationalité
Activités
Famille
Père
Fratrie
Enfant
Autres informations
Distinctions

Biographie

Nikita Demidoff par Louis Tocqué.

Fils cadet d'Akinfi Demidoff et frère de Prokofi Demidoff, Nikita Akinfievitch Demidoff hérita de mines et d'usines métallurgiques dans l'Oural et en Sibérie.

Grand propriétaire terrien, il possédait des propriétés en Russie centrale et du sud, ainsi qu'en Italie.

À sa mort, il laissa à son fils Nicolas Demidoff, qu'il eut avec sa troisième épouse Alexandra Safonova, huit usines métallurgiques produisant un énorme revenu annuel, et 12 000 serfs.

Scientifique amateur, il fut le premier membre de la famille Demidoff à protéger activement les sciences et les arts.

Il fut un grand voyageur, se familiarisant avec les innovations industrielles, les mœurs et la culture des pays d'Europe. Il publia en 1786 un Journal de ses voyages à l'étranger.

Il correspondit avec Voltaire et Diderot, et il créa en 1779 une médaille destinée à récompenser une réussite dans le domaine de la mécanique, décernée par l'Académie des sciences de Russie.

Liens externes

  • Portail de la Russie
  • Portail du XVIIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.