Niuatoputapu (langue)

Le niuatoputapu était la langue autochtone de l'île de Niuatoputapu et de Tafahi, aux Tonga. Cette langue polynésienne était plus apparentée au samoan qu'au tongien. Au cours du XVIIIe ou du XIXe siècle, il a disparu, remplacé par le tongien. Pratiquement toutes les connaissances de la langue niuatoputapu proviennent d'une liste de mots compilée par le navigateur hollandais Jacob Le Maire en 1616 lorsqu'il fit escale sur l'île[1].

Le niuatoputapu est issu du Proto-polynésien qui s'est scindé en plusieurs groupes (Kirch et Green, 2001).

Exemple de mots

Les mots suivants sont issus du site Pollex, qui recense plus de 200 mots en Niutaoputapu[2]

Français Niuatoputapu
arbre ʻakau
« vers l'intérieur des terres » ʻuta
« sous le vent », nord de l'île lalo
natte fala
panier tressé en feuilles de cocotier ʻoa
fruit du pandanus hingano
animal, oiseau manu
blanc tea
eau douce vai
eau salée tahi
océan moana
bateau vaka
poisson ika
requin ʻanga
tortue de mer fonu
dauphin mahimahi
anguille toke
serpent marin tukuhali
filet de pêche kupenga
pêche réalisée en empoisonnant les poissons ʻaukava

Références

  1. Niklas Jonsson, « Niuatoputapu facts », sur www2.ling.su.se, (consulté le 19 octobre 2016)
  2. « Entries for Niuatoputapu », sur pollex.shh.mpg.de (consulté le 20 août 2018)

Liens externes

  • Portail des langues
  • Portail des Tonga
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.