Novotcherkassk

Novotcherkassk (en russe Новочеркасск) est une ville de l’oblast de Rostov, en Russie, et l’ancienne capitale des Cosaques du Don. Sa population s’élevait à 170 233 habitants en 2016.

Novotcherkassk
(ru) Новочеркасск

Héraldique

Drapeau

Arc de triomphe élevé à Novotcherkassk pour commémorer la victoire des Cosaques sur Napoléon.
Administration
Pays Russie
Région économique Nord-Caucase
District fédéral Sud
Sujet fédéral Oblast de Rostov
Maire Pavel Ovtcharov
Code postal 346400 — 346448
Code OKATO 60 427
Indicatif (+7) 8635
Démographie
Population 170 233 hab. (2016)
Densité 1 454 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 25′ nord, 40° 05′ est
Altitude Min. 3 m
Max. 110 m
Superficie 11 710 ha = 117,1 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1805
Statut Ville depuis 1805
Ancien(s) nom(s) Tcherkassk
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Novotcherkassk
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rostov
Novotcherkassk
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Novotcherkassk
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Novotcherkassk
Liens
Site web www.novochgrad.ru
Sources

    Géographie

    Novotcherkassk est située sur la rive droite des rivières Touzlov et Aksaï, à 35 km au nord-est de Rostov-sur-le-Don et à 944 km au sud de Moscou[1].

    Histoire

    Novotcherkassk a été fondée en 1805 comme chef-lieu administratif de l’Oblast de l'armée du Don. Jusqu’à lors, les habitants de Tcherkassk devaient abandonner leurs terres au moment des crues. La création de la ville permit d’endiguer les rives, ce qui protégea la ville des inondations. La voyageuse française, Adèle Hommaire de Hell, en fait une description lors de son voyage en 1840[2], rappelant qu'elle a été fondée par le comte MatveÏ Platov. Elle comptait à l'époque environ dix mille habitants, avec deux grands bazars et un grand hôtel tenu par un Français. Elle décrit la beauté de ses habitants, tant masculins que féminins.

    Novotcherkassk fut un court moment le siège épiscopal de l’Église orthodoxe grecque. La ville possède une cathédrale (1904), le palais des atamans du Don et des monuments dédiés à Matveï Platov et Ermak Timofeïévitch.

    Durant la guerre civile russe, Novotcherkassk fut le cœur des forces contre-révolutionnaires du Don (armée des volontaires et armée du Don). Sa population doubla alors pour atteindre 100 000 habitants. L’Armée rouge finit par prendre la ville le et Novotcherkassk perdit son statut de capitale du Don.

    Le président russe Vladimir Poutine déposant en 2008 une fleur au mémorial des victimes du massacre de Novotcherkassk de 1962.

    Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut occupée par l’Allemagne nazie du au . Le Groupe d'armées Don du maréchal von Manstein y installa notamment son quartier général à partir du après l’encerclement des forces germano-roumaines à Stalingrad, avant d’évacuer la ville devant la progression soviétique.

    1962

    Le , une grève éclata dans l’usine de locomotives électriques NEVZ contre des augmentations de prix des produits alimentaires et des normes de travail. Les autorités communistes locales réprimèrent ces manifestations dans le sang. Vingt-six manifestants furent tués et 87 autres blessés par les troupes soviétiques. Cet événement est connu sous le nom de massacre de Novotcherkassk.

    Population

    Recensements (*) ou estimations de la population[3]

    Évolution démographique
    1856 1897 1926 1939 1959 1970 1979 1989
    17 90051 96356 60875 91795 453162 365183 055187 973
    2002 2010 2012 2013 2014 2015 2016 2017
    170 822168 746169 032173 140173 464172 817170 233-

    Jumelages

    Patrimoine

    Patrimoine civil

    Patrimoine religieux

    Sport

    Personnalités

    Notes et références

    1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
    2. Adèle Hommaire de Hell, Équipée dans les steppes de Russie 1840-1844, Paris, 1868, rééd. Paris, Arthaud, 1993, préf. Michel Deuff, p. 55-59
    3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la Russie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.