Oenosaurus

Oenosaurus est un genre éteint de « reptiles » de la famille des Sphenodontidae[1].

Oenosaurus muehlheimensis

Oenosaurus
Vue du crâne (dorsale en A et ventrale en B) et des mandibules de l'holotype d'Oenosaurus muehlheimensis.
La barre de référence mesure 1 cm.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Rhynchocephalia
Sous-ordre Sphenodontia
Famille Sphenodontidae

Genre

 Oenosaurus
Rauhut et al.[1], 2012

Espèce

 Oenosaurus muehlheimensis
Rauhut et al.[1], 2012

La seule espèce rattachée au genre est Oenosaurus muehlheimensis. Elle a été découverte en Bavière près de Mörnsheim dans la carrière de Mühlheim.

La formation géologique de Mörnsheim dans laquelle le fossile a été trouvé est datée du Tithonien inférieur (Jurassique terminal), au sommet de la zone à Hybonotum (Hybonoticeras aff. Hybonotum)[1] soit il y a environ 150 Ma (millions d'années). Un rhynchocéphale « cousin » d'Oenosaurus muehlheimensis est aussi connu dans ces niveaux du Tithonien de Bavière : Pleurosaurus goldfussi. La formation de Mörnsheim vient immédiatement au-dessus de la célèbre formation du calcaire de Solnhofen[1].

Étymologie

Le genre est constitué du grec « oenos » (vin) en référence aux vins de Franconie de la région où le fossile a été découvert, et de « saurus » (lézard). Le nom de l'espèce vient du nom de la carrière de Mühlheim d'où le fossile a été extrait.

Description

Agrandissement des plaques dentaires d'Oenosaurus muehlheimensis.

Oenosaurus est un reptile de très petite taille dont seul le crâne est connu. La longueur de celui-ci est de 3 à 4 cm. Les dents d'Oenosaurus sont remarquables. Il s'agit de larges plaques dentaires à croissance continue, ce qui constitue un exemple unique parmi les tétrapodes[1].

Mode de vie

Oenosaurus était très probablement un durophage comme le montre sa dentition. En l'absence du reste du corps de l'animal, ses découvreurs ne peuvent trancher entre un animal aquatique dont le régime alimentaire serait constitué de coquillages qu'il pouvait broyer, ou bien terrestre (il serait alors un prédateur d'animaux de type gastéropodes ou insectes à exosquelette résistant)[1].

La formation géologique ayant livré Oenosaurus a également fourni deux squelettes remarquables de vertébrés, des oiseaux primitifs décrits en 2019 : Archaeopteryx lithographica et Alcmonavis poeschli.

Position phylogénétique

Au sein des Sphenodontidae, Oenosaurus se place au plus près de la seule espèce encore vivante de la famille : Sphenodon punctatus[1],[2].

Sphenodontidae

Sphenodon (Tuatara)




Oenosaurus




Cynosphenodon



Zapatadon





Notes et références

  1. (en) O. W. M. Rauhut, A. M. Heyng, A. López-Arbarello et A. Hecker, « A New Rhynchocephalian from the Late Jurassic of Germany with a Dentition That is Unique amongst Tetrapods », PLoS ONE, vol. 7, no 10, , e46839 (DOI 10.1371/journal.pone.0046839)
  2. (en) A. Cau, M. A. Baiano, & P. Raia, 2014, A new sphenodontian (Reptilia, Lepidosauria) from the Lower Cretaceous of Southern Italy and the phylogenetic affinities of the Pietraroia Plattenkalk rhynchocephalians, Cretaceous Research vol. 49, p. 172-180

Références taxinomiques

(en) Référence Paleobiology Database : Oenosaurus muehlheimensis Rauhut et al., 2012

Articles connexes

  • Portail de la paléontologie
  • Portail de l’évolution
  • Portail de l’herpétologie
  • Portail de la Bavière
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.