Olea wightiana

Olea wightiana Wall. ex G. Don est un végétal appartenant au genre Olea. C'est un arbre peut atteindre 30 m et qui pousse en Inde. Il a été reconnu et classé dans le sous-genre Tetrapilus par P.S. Green lors de sa révision du genre Olea (2002) avec ses synonymes et sa description botanique (taxon 22 Tetrapilus).

Synonymes botaniques

  • Olea dioica var. wightiana (Wall ex. G. Don) DC. (1844).
  • O. heynana Wall ex. G. Don (1837). Type India.
  • O. malabarica Kostel (1874).
  • O. dioica sensu C.B. Clarke (1882).

Description botanique

Appareil végétatif

  • Forme végétative : arbre jusqu'à 30 m de haut max. ;
  • Sexualisation : androdioïque ;
  • Ramure : jeunes pousses glabres ;
  • Feuillage : feuilles légèrement coriaces, glabres ;
    • pétioles qui ont entre 5 et 10(-15) mm de long, épais, virant au noir,
    • limbe lancéolé à étroitement ovale, (5,5)9 à 14(-19) cm de long et large de (2-)4 à 6(-8) cm de large, la base est obtuse, atténuée sur le pétiole,
      • bords entiers ou dentés avec 8 à 10 dents de 0,5 à 1 mm dans la moitié supérieure,
      • apex est acuminé.
    • Nervures : 6(-7) nervures primaires de part et d'autre de la nervure principale, sombre sur le dessus, obscure et légèrement saillante en dessous.

Appareil reproducteur

Inflorescence d'Oleacée en panicule
  • inflorescences : axillaires, cymeuse-paniculées de 2 à 5 cm de long, fleurs abondantes, glabres ;
  • anatomie florale :
    • Calice glabre, en tube de 0,25 delong, lobes triangulaires, légèrement ciliolés 0,25 mm de long ;
    • corolle à lobes obtus, cucullés, 0,5 à 0,75 mm de long, en tube dans les fleurs mâles de 1,5 de long, de 2,5 à 3 mm de long dans les fleurs bisexuées ;
    • étamines :
      • anthères largement elliptiques, de 1 mm de longueur avec un filet de 0,25 mm de long, connective, sans appendice développé.
      • ovaire en forme de bouteille, de 1 mm de long, style 0,5 mm de long, stigmate 0,25 mm de long, parfois bi-lobé ;
  • fruit : drupe ellipsoïde-ovoïde de 10 à 12,7 par 7 à 8 mm.

Répartition géographique

Collines des Ghats

Le matériel examiné provient de l'Inde (Ghats de l'Ouest, plateau du Deccan) :

Note botanique

Olea wightiana a été, avec persistance, confondu avec O. dioica à cause de la nervuration de ses feuilles, la forme de l'apex des feuilles et les dents du bord des feuilles. Ces deux taxons occupent des aires géographiques distinctes. O. wightiana est une endémique des Ghats occidentaux.

Utilisations

Cette espèce est recherchée par les amateurs de bonsais.

Sources

Pour des articles plus généraux, voir Oleaceae, Olea et Tetrapilus.

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en)Green, P. S. 2002. A revision of Olea L. Kew Bull. 57:127-128 (taxon 30 Tetrapilus).

Références

    Liens externes

    • Portail de la botanique
    • Portail de l’Inde
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.