Oleg Teriokhine

Oleg Ivanovitch Teriokhine (en russe Олег Иванович Терёхин) est un footballeur international russe né le à Engels.

Oleg Teriokhine

Teriokhine en 2012.
Biographie
Nom Oleg Ivanovitch Teriokhine
Nationalité Russe
Naissance
Lieu Engels (Union soviétique)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 19902006
Poste Attaquant
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1987 Iskra Engels
1989-1990 Novator Marioupol 015 0(6)
1990-1994 Sokol Saratov 136 (73)
1995-1999 Dynamo Moscou 179 (79)
2000 Lokomotiv Moscou 028 (10)
2001-2002 Kouban Krasnodar 049 (20)
2002-2003 Tchernomorets Novorossiisk 047 (14)
2004-2005 Terek Grozny 051 0(7)
2005 Dinamo Krasnodar
2006 Saliout Belgorod 034 (11)
2007 Stavros Vitiazevo
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998 Russie 001 0(0)
1999 Russie B 001 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Évoluant principalement au poste d'attaquant, il passe dans un premier temps par l'Iskra Engels puis le Novator Marioupol entre 1987 et 1990 avant de rejoindre le Sokol Saratov cette dernière année, y évoluant quatre ans. Recruté par le Dynamo Moscou en 1995, c'est dans ce club qu'il connaît ses meilleurs années, marquant 79 buts en 179 matchs. Ses performances lui permettent ainsi d'être sélectionné à une reprise avec l'équipe nationale russe en 1998. Après avoir quitté le Dynamo en 2000, il joue par la suite au Lokomotiv Moscou, où il finit vice-vice-champion de Russie et remporte la coupe nationale la même année, avant de passer par le Kouban Krasnodar et le Tchernomorets Novorossiisk. Rejoignant en 2004 le Terek Grozny, il y remporte cette année-là une nouvelle Coupe de Russie ainsi que le championnat de deuxième division. Il passe par la suite par le Dinamo Krasnodar puis le Saliout Belgorod avant de finir sa carrière dans l'équipe amateur du Stavros Vitiazevo en 2007.

Après sa fin de carrière, il devient dans un premier temps recruteur au Kouban puis au Terek avant de devenir assistant dans ce dernier club en 2011 puis au Sokol Saratov entre 2012 et 2015. Il occupe par la suite un poste à la tête du centre de formation de l'Afips Afipski depuis .

Biographie

Carrière en club

Natif d'Engels, Teriokhine effectue sa formation dans cette ville, ainsi que ses débuts en championnat soviétique en 1987 avec l'équipe locale de l'Iskra dans les divisions amateurs. Il s'en va par la suite en 1989 pour rallier l'Ukraine et le Novator Marioupol, où il évolue un peu plus d'un an avant de rejoindre en le Sokol Saratov en troisième division professionnelle. Après deux matchs joués en fin d'année 1990, il s'impose rapidement comme titulaire en tant qu'attaquant, marquant ainsi quinze buts l'année suivante. Montant ensuite en deuxième division russe en 1992 après la fin du système soviétique, il inscrit vingt-sept buts au sein du groupe Centre, lui permettant d'y terminer meilleur buteur, tandis que le Sokol termine septième. Il ne parvient pas à rééditer cette performance la saison suivante, bien qu'inscrivant deux buts de plus et aidant les siens à atteindre la cinquième position. Affecté par les blessures lors de la saison 1994, il ne dispute que la moitié du championnat et marque neuf buts.

Ses performances avec le Sokol lui valent d'être courtisé par plusieurs clubs de première division, notamment le Spartak et le Dynamo Moscou, en début d'année 1995[1]. Il décide finalement de rejoindre ce dernier club, notamment du fait de la présence de Konstantin Beskov en tant qu'entraîneur[1], et y découvre ainsi l'élite cette année-là. Il inscrit son premier but dès la deuxième journée de championnat contre le Lokomotiv et termine sur un total de onze réalisations[2]. Il y dispute également la Coupe des coupes à l'été 1995, où il marque trois fois contre l'Ararat Erevan. S'imposant ainsi comme un titulaire récurrent, il maintient en même temps une certaine régularité, inscrivant notamment dix-sept buts lors de la saison 1997, lui permettant de finir vice-meilleur buteur du championnat derrière Oleg Veretennikov. Son passage au club le voit par ailleurs disputer par deux fois la finale de la Coupe de Russie en 1997 et 1999, à chaque fois perdues face au Lokomotiv Moscou et au Zénith Saint-Pétersbourg respectivement.

Souhaitant jouer la Ligue des champions et trouvant que le Dynamo est alors en régression[1], Teriokhine décide finalement de quitter le club à l'issue de la saison 1999 pour rallier l'autre équipe moscovite du Lokomotiv. La transition est cependant plus difficile, le joueur ne marquant que huit fois en championnat et étant progressivement mis sur le banc à partir de la deuxième moitié de saison. Cela ne l'empêche cependant pas de terminer vice-champion ainsi que de participer à la victoire du club en Coupe de Russie face au CSKA Moscou. Ne se sentant pas à l'aise au sein de l'effectif, il décide finalement de s'en aller après seulement une saison et redescend au deuxième niveau au sein du Kouban Krasnodar pour l'année 2001. Y marquant quinze buts pour cette saison, il finit vice-champion de la division et amène le club à la troisième place, ce qui ne suffit cependant pas à assurer la promotion.

Après une première moitié de saison 2002 passable, il est recruté par le Tchernomorets Novorossiisk durant la mi-saison. Il y marque par la suite six buts tandis que l'équipe termine deuxième de deuxième division et obtient la promotion dans l'élite. Il joue par la suite la quasi-totalité de l'exercice 2003, portant fréquemment le brassard de capitaine et inscrivant sept buts, ce qui n'empêche cependant pas les siens de finir dernier du championnat et d'être relégués en fin de saison[3], bien qu'il atteigne entre-temps la finale de la Coupe de la Ligue, perdue face au Zénith Saint-Pétersbourg. S'en allant en fin d'année, il est signé dans la foulée par le Terek Grozny, où il occupe principalement un rôle de joueur de rotation. Il participe ainsi à la victoire du club en championnat de deuxième division ainsi qu'en Coupe de Russie en 2004.

Toujours utilisé dans la rotation en début de saison 2005, Teriokhine décide finalement de rompre son cotnrat avec le Terek au mois de juillet[4] et termine par la saison dans l'équipe amateur du Dinamo Krasnodar. Il rejoint l'année suivante le Saliout Belgorod en deuxième division[5], où il marque onze buts et permet aux siens de terminer en milieu de classement. Quittant définitivement le monde professionnel par la suite, il joue encore une saison en amateur avec le Stavros Vitiazevo avant de mettre un terme définitif à sa carrière en fin d'année 2007, à l'âge de 37 ans[6].

Carrière internationale

Jamais appelé avec les sélections de jeunes, Teriokhine est appelé pour la seule et unique fois en équipe nationale par Anatoli Bychovets au mois de septembre 1998 dans le cadre d'un match amical face à l'Espagne. Non-titularisé en début de rencontre, il fait son entrée à l'heure de jeu à la place de Vladimir Beschastnykh mais ne permet pas à son équipe de s'imposer, celle-ci perdant 1-0[7].

Bien que n'étant plus rappelé par la suite avec la sélection A, il est sélectionné par Sergueï Pavlov au début du mois d' avec l'équipe B de la Russie pour disputer un amical contre l'équipe B de l'Allemagne. Disputant l'intégralité de la rencontre, Teriokhine inscrit notamment un but lors du dernier quart d'heure permettant aux siens d'égaliser et d'obtenir un match nul 1-1[8].

Carrière dans le management

Peu avant la fin de sa carrière de joueur, Teriokhine est engagé en par le Kouban Krasnodar en tant que préparateur-recruteur. Il occupe ce poste pendant deux ans et demi avant de s'en aller à la fin de la saison 2010. Il rejoint par la suite le Terek Grozny en où il occupe dans un premier temps un rôle similaire avant de devenir entraîneur adjoint de Stanislav Tchertchessov à partir du mois de décembre. Il quitte par la suite ce poste à la fin du mois de et rallie dans la foulée le Sokol Saratov le mois suivant[9] en tant qu'adjoint d'Igor Tchougaïnov. Il est renvoyé après un peu moins de trois années de service en [10]. Par la suite inactif pendant deux ans, il intègre en le centre de formation de l'Afips Afipski en troisième division, dont il devient le responsable[11]. Malgré la dissolution de l'équipe première à l'été 2018, le centre reste quant à lui fonctionnel, et Teriokhine est maintenu à son poste par la suite[12].

Statistiques

Statistiques d'Oleg Teriokhine
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division MB MBCMBMB
1990 Novator Marioupol D4 15 6 - ---- 156
Sous-total 156----- 156
1990 Sokol Saratov D3 2 0 - ---- 20
1991 Sokol Saratov D3 38 15 - ---- 3815
1992 Sokol Saratov D2 33 27 1 0--- 3427
1993 Sokol Saratov D2 37 29 3 4--- 4033
1994 Sokol Saratov D2 19 9 3 4--- 2213
Sous-total 1296578--- 13673
1995 Dynamo Moscou D1 26 11 2 0C233 3114
1996 Dynamo Moscou D1 32 13 3 0C330 3813
1997 Dynamo Moscou D1 33 17 6 2CI43 4322
1998 Dynamo Moscou D1 27 12 2 1C352 3415
1999 Dynamo Moscou D1 28 14 5 1--- 3315
Sous-total 14667184-158 17979
2000 Lokomotiv Moscou D1 21 8 5 2C320 2810
Sous-total 21852-20 2810
2001 Kouban Krasnodar D2 32 15 3 2--- 3517
2002 Kouban Krasnodar D2 14 3 - ---- 143
Sous-total 461832--- 4920
2002 Tchernomorets Novorossiisk D2 14 6 1 0--- 156
2003 Tchernomorets Novorossiisk D1 28 7 4 1--- 328
Sous-total 421351--- 4714
2004 Terek Grozny D2 29 4 7 1C320 385
2005 Terek Grozny D1 13 2 - ---- 132
Sous-total 42671-20 517
2006 Saliout Belgorod D2 34 11 - ---- 3411
Total sur la carrière 4751944518-198 539220

Palmarès

Sokol Saratov
Dynamo Moscou
  • Nommé dans la liste des trente-trois meilleurs joueurs de Russie (ru) en 1997, 1998 et 1999.
  • Finaliste de la Coupe de Russie en 1997 et 1999.
Lokomotiv Moscou
Tchernomorets Novorossiisk
Terek Grozny
  • Vainqueur de la Coupe de Russie en 2004.
  • Champion de Russie de deuxième division en 2004.

Notes et références

  1. (ru) « Олег ТЕРЁХИН », sur rusteam.permian.ru (consulté le 17 mars 2019)
  2. « Performances 94/95 », sur transfermarkt.fr (consulté le 17 mars 2019)
  3. « Performances 02/03 », sur transfermarkt.fr (consulté le 17 mars 2019)
  4. (ru) « Футбол. Олег Терехин попрощался с грозненским "Тереком" », sur regnum.ru, (consulté le 17 mars 2019)
  5. (ru) « Терехин и Боков продолжат карьеру в "Салюте-Энергии" », sur championat.com, (consulté le 17 mars 2019)
  6. (ru) « Как теперь выглядит Олег Терехин », sur sports.ru, (consulté le 17 mars 2019)
  7. « Feuille du match Espagne - Russie », sur transfermarkt.fr, (consulté le 13 mars 2019)
  8. « Feuille du match Russie B - Allemagne B », sur transfermarkt.fr, (consulté le 13 mars 2019)
  9. (ru) « Терёхин утверждён на должность старшего тренера саратовского "Сокола" », sur championat.com, (consulté le 17 mars 2019)
  10. (ru) « Терёхин отправлен в отставку с поста старшего тренера «Сокола» », sur championat.com, (consulté le 17 mars 2019)
  11. (ru) « Терехин вошел в структуру клуба ПФЛ », sur sportbox.ru, (consulté le 17 mars 2019)
  12. (ru) « «Сочи» планируют создать вторую команду, которая будет играть в Афипском », sur sportbox.ru, (consulté le 17 mars 2019)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.