Olibia II de Carcassonne

Olibia II ou Olivier II de Carcassonne (800 - 879) est comte de Carcassonne et de Razès de 837 à 879, il est le fils de Olibia Ier de Carcassonne et de Richilde.

Il épouse Ava[1], ils eurent pour enfants :

Il préside en 873, en compagnie de son frère Acfred et de ses "cousins" Guifré le Velu comte de Barcelone et Miron Ier le Vieux comte de Cerdagne à la consécration de l'église de Formiguères en Capcir alors dans le comté de Razès. En 874 il fait une donation à l'abbaye de Saint-Martin-Lys en comté de Razès de biens situés à Axat. Il perd la vicomté de Fenouillèdes et le Peyrapertusès en 874 au profit de son cousin Miron le Vieux, comte de Cerdagne[2]. En 879 son frère Acfred Ier lui succède à Carcassonne et en Razès.

Notes et références

  1. Hélène Débax, Franck Pontiès. Laurent Macé., "Saint-Hilaire, saint Saturnin et Roger. Un réseau guilhelmide dans le comté de Carcassonne au Xe siècle". Entre histoire et épopée. Les Guillaume d’Orange (IXe-XIIIe siècle), Toulouse, CNRS-Université Toulouse II-Le Mirail,, (lire en ligne), p. 117-133
  2. Bolòs i Masclans, Jordi,, « Atles dels comtats de Rosselló, Conflent, Vallespir i Fenollet (759-991) » (ISBN 9788423207343, consulté le 25 décembre 2018)
  • Portail de l’histoire
  • Portail du Haut Moyen Âge
  • Portail de l’Occitanie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.