Olivier Veigneau

Olivier Veigneau est un footballeur français né le à Suresnes et qui évolue au poste d'arrière gauche. Il joue actuellement à Kasimpasa, en première division turque.

Olivier Veigneau

Olivier Veigneau à la sortie de l'entraînement.
Situation actuelle
Équipe Kasımpaşa SK
Numéro 31
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Lieu Suresnes
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Arrière latéral gauche
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2003-2008 AS Monaco 0320(3)
2006-2007 OGC Nice 0210(0)
2008-2011 MSV Duisbourg01080(0)
2011-2015 FC Nantes 01330(3)
2015- Kasımpaşa SK01330(0)
Total427 (6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2004 France -18 ans008 (0)
2005-2006 France espoirs008 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 mars 2017

Bien qu'évoluant en arrière gauche, il peut tout aussi bien évoluer en milieu gauche que dans l'axe de la défense. Il est doté d'une bonne technique pour un joueur de ce poste.

Biographie

En club


AS Monaco

En région parisienne, il joue à Fourqueux puis au PSG.

En 1997, il descend dans le sud de la France, passe quelque temps dans un petit club tropézien puis le centre de formation de Monaco le contacte et lui propose de commencer une carrière dans le football. Il évolue avec l'équipe réserve, puis en 2005, il signe un contrat professionnel avec l'ASM.

Il commence sa carrière face à Guingamp le pour un 1/8 de finale de la coupe de la ligue où Didier Deschamps décide de lui donner du temps de jeu. Il joue ensuite le 1/4 de finale à Montpellier et enverra les monégasques en 1/2 finale grâce à son premier but professionnel en fin de rencontre !

Il gagne au fur et à mesure du temps de jeu, surtout suite du départ de Patrice Évra au mercato d'hiver. Il est alors mis en concurrence avec Manuel Dos Santos. Il marquera son premier but en coupe d'Europe le au stade Louis II face à Hambourg grâce notamment à un très bon travail de Emmanuel Adebayor. Viendra ensuite son premier but en Ligue 1 lors de la victoire de Monaco à Rennes (3-1) le Samedi en fin de match d'une magnifique frappe en lucarne à la suite d'un décalage de Christian Vieri .

International espoir français (8 sélections), la saison suivante Olivier Veigneau veut être titulaire, c'est ce que lui garanti Frédéric Antonetti à Nice, il demande donc à Monaco de le prêter une saison. Malheureusement, il ne bénéficiera pas d'énormément de temps de jeu (21 matchs) et sera devancé au poste d’arrière gauche par le capitaine niçois, plus expérimenté, Cédric Varrault. De retour à Monaco, il ne jouera aucun match jusqu'au mercato d'hiver. Il prendra donc la décision de signer en Bundesliga, à Duisbourg.

Duisbourg

Après trois années passées en Allemagne, Olivier Veigneau devient un cadre de son club et un des chouchous des supporters du MSV Duisbourg. Il est un des grands artisans de la participation en finale de son équipe puisqu'il aura sauvé en toute fin de match un but en faisant un retour exceptionnel dans sa cage pour sauver le ballon sur la ligne de but, il évite ainsi les prolongations et propulse le MSV Duisbourg en finale. Il participe à cette finale de la coupe d’Allemagne le , qu'il perdra face à Schalke 04.

FC Nantes

Ne voulant pas renouveler son contrat en 2011 afin de vivre une nouvelle expérience (Hanovre 96 en Allemagne et le FC Lorient en France étaient intéressés), il tente finalement un essai au FC Nantes, alors en Ligue 2, le . Le , il y signe un contrat de deux ans. Il s'impose comme titulaire indiscutable devenant un des hommes fort de la remontée du club en Ligue 1. Il devient ensuite le capitaine du FC Nantes.

Kasimpaşa

À un an du terme de son contrat, Olivier Veigneau s’apprête à signer dans un club espagnol, le Málaga Club de Fútbol, mais en raison du risque des non paiements de salaires en Espagne, il prend la décision de quitter le club nantais le pour rejoindre Kasimpaşa, un club ambitieux en Turquie basé dans la capitale d'Istanbul.

En équipe de France

En , il n'est pas sélectionné pour l'Euro Espoirs au Portugal, et se contente du Tournoi de Toulon qu'il remporte. Cependant, à la suite d'une blessure au sein de l'équipe de France Espoirs, il rejoint finalement le Portugal, où son équipe est éliminée en demi-finale par les Pays-Bas.

Buts

Olivier Veigneau a inscrit 6 buts en professionnel :

  • Rennes (1-3) AS Monaco (en Ligue 1)
  • Montpellier (1-2) AS Monaco (en Coupe de la Ligue)
  • AS Monaco (2-0) HSV Hambourg (en Europa League)
  • Bouscat (1-3) FC Nantes (en Coupe de France)
  • FC Lorient (2-1) FC Nantes (en Ligue 1)
  • FC Nantes (1-2) Paris Saint Germain (en Coupe de la Ligue)

Statistiques détaillées

Statistiques individuelles[1]
SaisonClubPaysChampionnatCoupes nationalesCoupes d’EuropeSélection France
2019 - 2020 Kasımpaşa SK Süper Lig5 matchs3 matchs--
2018 - 2019 Kasımpaşa SK Süper Lig27 matchs3 matchs--
2017 - 2018 Kasımpaşa SK Süper Lig29 matchs---
2016 - 2017 Kasımpaşa SK Süper Lig31 matchs5 matchs--
2015 - 2016 Kasımpaşa SK Süper Lig30 matchs---
2015 - 2016 FC Nantes Ligue 12 matchs---
2014 - 2015 FC Nantes Ligue 122 matchs4 matchs--
2013 - 2014 FC Nantes Ligue 126 matchs / 1 but3 matchs / 1 but--
2012 - 2013 FC Nantes Ligue 233 matchs2 matchs--
2011 - 2012 FC Nantes Ligue 235 matchs3 matchs / 1 but--
2010 - 2011 MSV Duisburg Bundesliga. 233 matchs6 matchs--
2009 - 2010 MSV Duisburg Bundesliga. 232 matchs3 matchs--
2008 - 2009 MSV Duisburg Bundesliga. 228 matchs1 match--
2007 - 2008 MSV Duisburg Bundesliga. 16 matchs---
2006 - 2007 OGC Nice (prêt) Ligue 119 matchs2 matchs--
2006 - 2007 AS Monaco Ligue 11 match---
2005 - 2006 AS Monaco Ligue 120 matchs / 1 but7 matchs / 1 butC3 : 4 matchs / 1 but8 sélections (Espoirs)

Palmarès

En club

En sélection

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.