Onfroy Ier de Toron

Onfroy de Toron (Umfredus de Torum en latin) est un chevalier croisé qui apparaît pour la première fois en 1115 comme vassal de Josselin de Courtenay, prince de Tibériade ; le château de Toron étant construit depuis l’an 1105, il en était probablement le seigneur depuis cette date après avoir participé à la Première croisade.

Pour les articles homonymes, voir Toron.
Onfroy Ier de Toron
Titre de noblesse
Seigneur de Toron
-
Successeur
Biographie
Décès
Après
Activité
Militaire
Enfant
Autres informations
Conflit
Siège de Tyr (en) ()

D’une épouse inconnue, il eut Onfroy II de Toron.

Onfroy de Toron est probablement un Italo-Normand, peut-être lié à la famille Hauteville, l’un de ses descendants se déclarant, au XVe siècle, issu de Tancrède de Hauteville, tandis que la mythologie familiale se donnait une origine danoise, c’est-à-dire viking[réf. nécessaire].

En 1128, il est témoin d'une charte du roi Baudouin II de Jérusalem.

Liens externes

  • Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge central
  • Portail des croisades
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.