Opava (République tchèque)

Opava (en allemand Troppau ; en polonais Opawa) est une ville de la région de Moravie-Silésie, en République tchèque, et le chef-lieu du district d'Opava. Sa population s'élevait à 57 019 habitants en 2018[1].

Pour l’article homonyme, voir Opava.

Opava
Troppau

Opava : place haute et théâtre Maria Himmelfahrt.

 
Administration
Pays République tchèque
Région Moravie-Silésie
District Opava
Région historique Silésie tchèque
Maire Martin Víteček
Code postal 746 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 57 019 hab. (2018)
Densité 629 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 56′ 20″ nord, 17° 54′ 09″ est
Altitude 257 m
Superficie 9 060 ha = 90,6 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : République tchèque
Opava
Géolocalisation sur la carte : République tchèque
Opava
Liens
Site web www.opava-city.cz

    Géographie

    Opava est arrosée par la rivière éponyme, un affluent de l'Oder. Elle se trouve à 30 km au nord-ouest d'Ostrava et à 248 km à l'est de Prague[2].

    Histoire

    Opava est mentionnée pour la première fois en 1195. Elle devient capitale d'un des duchés de Silésie, et se voit octroyer en 1372 par le duc Jean Ier de Troppau le droit de Magdebourg. Après que la majeure partie de la Silésie a été annexée par la Prusse en 1740, le territoire, toujours rattaché à la couronne des Habsbourgs, est renommé Silésie autrichienne avec Troppau (Opava en tchèque) comme capitale de 1742 à 1918. La conférence de Troppau se déroule notamment dans cette ville en 1820.

    Timbre autrichien de 1863 oblitéré Troppau

    Jusqu'en 1918, la ville de Troppau fait partie de l'empire d'Autriche, puis d'Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 8 Bezirkshauptmannschaften en Silésie autrichienne[3]. C'est alors une des trois villes autonomes de la Silésie autrichienne, avec Bielitz et Friedek[4].

    Après la défaite austro-hongroise en 1918, la ville, rebaptisée Opava, devient une ville de Tchécoslovaquie.

    En , la ville, majoritairement habitée par une population germanophone, est annexée par le Troisième Reich, conformément aux accords de Munich en ce qui concerne la région des Sudètes.

    La région d'Opava a accueilli pendant la Seconde Guerre mondiale, divers camps, de travail ou de concentration, dont le KZ Skrochowitz de Brumovice, pour 700 Polonais prisonniers après la campagne de Pologne.

    Après la capitulation de l'Allemagne nazie, les décrets Beneš (1945) contraignent la population germanophone de la ville à s'exiler : une grande partie des Allemands des Sudètes s'installe dans la région de Bamberg, en Bavière, laissant la place aux Tchèques.

    Personnalités

    Jumelages

    La ville d'Opava est jumelée avec[5] :

    Notes et références

    1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2018.
    2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
    3. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
    4. Klein (1967), « Städte mit eigenem Statut ».
    5. Partnerská města

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la République tchèque
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.