Opheodesoma grisea

Description

C'est une holothurie d'allure serpentiforme et de section ronde, pouvant mesurer près d'un mètre de long. Cette holothurie peut être grisâtre, blanche, verdâtre ou même rougeâtre, son corps gonflé et presque capitonné (comme une succession d'anneaux) étant parcouru de taches plus brunes irrégulière. Elle arbore parfois cinq raies jaunâtre à brunâtre, plus ou moins visibles et qui la parcourent sur toute sa longueur. Le tégument est adhérent : au toucher, les spicules calcaires en forme d'ancre qu'il contient peuvent se planter dans la peau ou dans la plupart des tissus, et il peut ainsi se révéler très difficile de se déprendre de l'étreinte de cet animal. La bouche est entourée d'une quinzaine de tentacules clairs[1].

Habitat et répartition

Cette espèce se rencontre dans l'océan Indien occidental tropical (côte africaine, Madagascar, Mascareignes) ainsi qu'en Mer Rouge[2].

Espèce benthique, on la trouve posée sur le fond, principalement dans les lagons calmes, entre la surface et 36 m de profondeur[2].

Écologie et comportement

Alimentation

Comme toutes les holothuries de son ordre, cette espèce se nourrit en ingérant le substrat sableux, qu'elle trie grossièrement et porte à sa bouche à l'aide de ses tentacules buccaux préhensiles et adhésifs pour en digérer les particules organiques (régime en grande partie détritivore).

Reproduction

La reproduction est gonochorique, et mâles et femelles relâchent leurs gamètes en même temps grâce à un signal phéromonal, en pleine eau, où œufs puis larves vont évoluer parmi le plancton pendant quelques semaines avant de se fixer.

Références taxinomiques et zoologiques

Notes et références

  • Portail des échinodermes
  • Portail de la biologie marine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.