Ordre de Saint-Alexandre

L'Ordre de Saint-Alexandre (en bulgare : Орден Свети Александър) est un ordre chevaleresque du royaume de Bulgarie.

Ne doit pas être confondu avec Ordre de Saint-Alexandre Nevski.

Ordre de Saint-Alexandre

Collier de l'Ordre
Орден Св. Александръ с голямо огърлие.jpg
Conditions
Décerné par Royaume de Bulgarie
Type Ordre honorifique civil et militaire
Détails
Grades Grand-croix
Grand officier
Commandeur
Officier
Chevalier
Statistiques
Création 1881
Ordre de préséance

Ruban de l'Ordre

Histoire

L'Ordre de Saint-Alexandre a été fondé le par le prince Alexandre Ier de Bulgarie[1] (1857-1893) pour commémorer son accession au trône en 1879. Il était consacré à son saint patron Alexandre Nevski (1220-1263), héros national russe. L'ordre était décerné à des citoyens bulgares et étrangers pour services rendus à la couronne et à la personne du prince[1] (futur roi) de la Bulgarie, qui était le grand maître de l'Ordre. Après la chute de la monarchie bulgare en 1886, l'ordre fut aboli en tant qu'ordre étatique et est devenu un ordre dynastique.

Insignes

La médaille de l'Ordre se composait d'une croix pattée blanche émaillée, avec des bords dorés ou argentés selon le grade. Au centre se trouvait un médaillon émaillé de rouge, entouré d'une bague en or blanc émaillé, sur laquelle était gravée la devise « СЪ НАМИ ОГЪ » (Dieu avec nous) avec des couronnes de laurier en dessous. Sur l'avers, était inscrite en lettres d'or la date « 19 ФЕВРАЛЪ 1878 » (), date (dans le calendrier orthodoxe) de la signature du traité de San Stefano ( dans le calendrier grégorien) par lequel Alexandre Ier a officiellement accepté la régence du trône bulgare. La croix était surmontée de la couronne royale bulgare. Le ruban de l'Ordre était rouge[1] rubis.

La plaque reprenait les mêmes décorations que la médaille, mais elle était montée sur une étoile rayonnante d'argent. Le premier grade était porté avec un ruban de moirage cramoisi sur l'épaule droite et une rosette sur le bord. Il avait sa propre étoile d'argent à huit rayons, avec l'avers de l'ordre placé au milieu. Le grand collier était composé de trente médaillons reliés par des figures en or de lions couronnés. Les médaillons représentaient, en alternance, le monogramme du fondateur de l'ordre, le prince Alexandre Ier, et une croix orthodoxe à trois branches horizontales. Un collier spécial avec deux bâtons de maréchaux appartenait au tsar Ferdinand Ier. Le collier inférieur était semblable au grand collier, mais en taille réduite.

La grande croix, établie en 1908, ressemblait également à la médaille d'origine, mais la croix était émaillée de vert et au centre du pendentif se trouvait un lion bulgare couronné. L'étoile était de conception similaire, avec un anneau vert autour du lion couronné sur fond rouge. Les autres grades ressemblent au premier mais de taille plus petite. La sixième année après la création de l'ordre a été réalisée une médaille en argent, sans émail sur les branches de la croix.

Pour les sultans ottomans Abdülhamid II et Mehmed V ont été créés respectivement le Grand et le Petit Collier de l'Ordre de Saint-Alexandre avec des diamants. Ces insignes sont actuellement conservés dans la collection du Palais de Topkapı à Istanbul.

Grades

L'ordre se compose de cinq classes comprenant chacune deux catégories : l'une avec épées (à titre militaire) et l'autre sans épées (à titre civil)[1].

  • Grande Croix. Décernée aux officiers supérieurs et au personnel militaire. Elle était portée avec une écharpe sur l'épaule. Il existait aussi une Grande Croix avec Grand et Petit Collier.
  • Grand Officier. La croix était en émail blanc, avec un ruban rouge et une étoile.
  • Commandeur. La croix était en émail blanc ou vert (selon l'émission), elle était portée avec un ruban rouge et n'avait pas d'étoile.
  • Officier. La croix était en émail blanc, elle était portée sur la poitrine avec un ruban rouge triangulaire avec une rosette, elle n’avait pas d’étoile.
  • Chevalier. La croix était en émail blanc, elle était portée sur la poitrine avec un ruban rouge triangulaire , elle n’avait pas d’étoile.

Une médaille est annexée à l'Ordre[1] :

  • Croix d'argent. La croix était en argent sans émail, elle était portée sur la poitrine avec un ruban rouge triangulaire, elle n’avait pas d’étoile.

Récipiendaires notables

Notes et références

  1. « DÉCORATIONS de la BULGARIE (1) » (consulté le 23 février 2019).

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de la Bulgarie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.