Organisation territoriale de la Slovaquie

L’organisation territoriale de la Slovaquie repose depuis 1996 sur huit régions (« kraje ») et 79 districtsokresy »). Eurostat définit une nomenclature d'unités territoriales statistiques pour la Slovaquie. Elle ne définit cependant pas de premier niveau statistique lequel recouvre la totalité du territoire slovaque[1].

Oblasti (NUTS 2)

Le premier niveau défini par Eurostat en Slovaquie est l’oblast qui correspond au second niveau NUTS[1].

NUTS 1RégionLibellé slovaqueComposition
SK 01BratislavaBratislavskýRégion de Bratislava
SK 02Slovaquie occidentaleZápadné SlovenskoRégions de Trnava, Trenčín et Nitra
SK 03Slovaquie centraleStredné SlovenskoRégions de Žilina et Banská Bystrica
SK 04Slovaquie orientaleVýchodné SlovenskoRégions de Prešov et Košice

Région administrative (NUTS 3)

Régions de Slovaquie.

La Slovaquie est divisée en huit régions NUTS 2 qui portent le nom de leur chef-lieu

Région Population Superficie (km2) Densité
1Bratislava603 6992 052,6294,11
2Trnava5541724 172,2132,76
3Trenčín600 3864 501,9133,36
4Nitra708 4986 343,4111,69
5Žilina694 7636 808,4102,04
6Banská Bystrica657 1199 454,869,50
7Prešov798 5968 974,588,98
8Košice771 9476 751,9114,33

Politique

Les membres du conseil régional sont élus tous les quatre ans depuis 2001. Le président de la région est également élu ; il doit obtenir 50 % des suffrages, dans le cas opposé, un second tour est organisé.

Tableau reprenant le nombre de sièges par conseil régional
Région Sièges
Région de Bratislava44
Région de Trnava40
Région de Trenčín45
Région de Nitra54
Région de Žilina57
Région de Banská Bystrica49
Région de Prešov62
Région de Košice57

Districts administratifs (LAU 1)

Districts de Slovaquie.

Chaque région est elle-même divisée en districts (Okres) LAU1. On compte actuellement 79.

Divisions administratives inférieures (LAU 2)

Les districts sont divisés en 138 villes avec à leur tête un « primator » et en 2 753 communes rurales avec à leur tête un « starosta ». LAU 2[2]

Les villes de Bratislava et Košice sont elle-même divisées en « quartiers » avec à leur tête un « starosta ».

La plus petite unité administrative en Slovaquie est le territoire cadastral. Il correspond souvent à un village ou un quartier de ville.

Historique du découpage administratif

Comitat de Slovaquie (en 1918).

Avant 1949, le territoire était divisé en comitats, depuis la création de la Grande-Moravie au IXe siècle.

À partir du , les régions sont créées mais en nombre plus restreint. La partie orientale de la Tchécoslovaquie était composée des régions de Bratislava, Banská Bystrica, Košice, Nitra, Prešov et Žilina.

Le , un nouveau découpage est mis en application. On ne compte plus que quatre grandes régions, qui correspondent au découpage statistique évoqué ci-dessus. On reviendra brièvement entre le au au précédent découpage mais c'est seulement le que ce découpage est abandonné au profit de l'actuel.

Notes et références

  • Portail de l’Europe
  • Portail de la Slovaquie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.