Oscar Pinard

Marie-Oscar Pinard, né le à Auxerre et mort le à Paris, est un juriste français.

Pour les articles homonymes, voir Pinard.
Oscar Pinard
Biographie
Naissance
Décès
(à 65 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Fratrie
Henri Pinard (d)

Biographie

Après avoir fait son droit à Paris, il devient avocat et fonde le barreau de Versailles en 1825, avec Boinvilliers et Landrin.

Il rejoint ensuite le barreau de Paris, où il se fait une certaine réputation et rejoint le conseil de l'ordre. En 1841, lors du procès fait à Auguste Luchet, défendu par Jules Favre[1], et à son éditeur Hippolyte Souverain pour la publication du roman Le nom de famille, il assure la défense de Souverain.[2].

Passé dans la magistrature en 1848, il devient avocat général près la cour d'appel de Paris[3], procureur de la République à Paris, avant de devenir conseiller à la cour d’appel de Paris.

Il est le fondateur[4] du journal Le Droit dont il est le rédacteur en chef..

Il est l'oncle du ministre de l'Intérieur Ernest Pinard (1822-1909).

Publications

  • L'histoire à l'audience: 1840-1848 (1848)
  • Le barreau au XIXe siècle, en 2 volumes, Pagnerre, Paris (1864-1865)
  • Le procès de Babeuf

Notes et références

  1. Condamnation du 11 mars 1842, cité dans La vie parisienne à travers le XIXe siècle, 1900, p. 223
  2. Gisèle Sapiro, La responsabilité de l'écrivain. Littérature, droit et morale en France (XIXe-XXIe siècle): Littérature, droit et morale en France (XIXe-XXIe siècle), ed. Le Seuil, 2011, (ISBN 2021048446)
  3. Le Constitutionnel, 1er mars, 1848, n°61, p. 1
  4. Gustave Bourdin, Le Figaro, 25 novembre 1855, p. 7.

Sources

  • Le Figaro, , n° 70, p. 3-4, Ad. Rocher, La gazette des tribunaux : M. Oscar Pinard
  • Le Temps, , p.3, Nécrologie.
  • Frédéric Thomas, Les vieilles lunes d'un avocat, vol. 2, p.172-178, éd. Hachette et cie, 1869
  • « Pinard (Marie-Oscar) », dans Dictionnaire universel des contemporains - Volume 2, Hachette, 1870
  • Discours prononcé à l'audience solennelle de rentrée le . Cour impériale de Paris, 1867
  • Portail du droit français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.